Actualités

Plus de 225 arbres plantés au Boisé du Limousin

samedi le 23 octobre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 22 octobre 2021

Plus de 100 citoyens se sont réunis pour planter des arbres au Boisé du Limousin. (Photo : Gracieuseté)

Un projet de reboisement de 225 arbres a été complété au Boisé du Limousin de Saint-Lambert, le 16 octobre, à la suite d’une initiative menée par la Ville de Saint-Lambert et le Réseau écocitoyen, en collaboration avec la coopérative Arbre-Évolution.

En appui à la Grande Marche pour la protection des forêts qui a eu lieu dans tout le Québec, les Lambertois sont venus en grand nombre dans l’optique de régénérer ce boisé naturel de Saint-Lambert grandement affecté par les ravages de l’agrile du frêne.

C’est dans le cadre du Programme de Reboisement Social, un modèle piloté par la coopérative Arbre-Évolution depuis 7 ans et dont l’objectif est de soutenir les communautés dans leurs besoins de verdissement et de reboisement, que Saint-Lambert avait déposé son initiative de régénération du Boisé du Limousin.

«Dans une perspective de lutte aux changements climatiques, nous voulions réaliser un projet de reboisement qui favorisait la régénération tout en augmentait la canopée afin de favoriser la biodiversité, expliquent Marie-Ève Ferland, chef de division Environnement, et Émile Richer, responsable de la foresterie urbaine. C’est la dimension sociale qui a motivé la Ville à soumettre son projet de verdissement au Programme de Reboisement Social.»

Plus de 100 citoyens se sont réunis sous la pluie avec leur pelle dans l’optique de planter une variété de 12 essences indigènes adaptés au milieu urbain et aux conditions du sol du boisé. Parmi celles-ci, on retrouve de la pruche du Canada, du hêtre à grandes feuilles, du micocoulier occidental et de l’érable à sucre.

Arbre-Évolution plante des arbres au nom de ses différents partenaires afin de compenser leur empreinte écologique. Au Boisé du Limousin, 150 arbres ont été financés par la compagnie de soins corporels naturels Actumus.

(Photo : Gracieuseté)

Aux arbres fournis par Arbre-Évolution au Boisé du Limousin s’ajoutent une centaine d’arbres qui ont été «en pension» chez des citoyens durant l’été. C’est en comptant sur la force du Réseau écocitoyen que le niveau de participation a été aussi élevé.

«L’espoir était au rendez-vous, souligne Laurence Côté-Leduc, chargée de projet pour Arbre-Évolution. J’ai été émue par le courage et la détermination du réseau. Les citoyens étaient tellement heureux de pouvoir crier victoire en plantant des arbres dans un sol rempli de microorganismes qui aurait pu connaître un tout autre sort…»

(Source : Arbre-Évolution)