Plus de places autorisées en Montérégie pour de nouveaux médecins de famille

Plus de places autorisées en Montérégie pour de nouveaux médecins de famille
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le nouveau Plan régional d’effectifs médicaux (PREM) autorise cette année les sous-territoires de la Montérégie à recruter un plus grand nombre de nouveaux médecins de famille, lesquels débuteront leur pratique en 2020.

En Montérégie, 81 places supplémentaires ont été autorisées cette année.

«Les besoins sont grands partout au Québec et le nombre de nouveaux médecins est limité, rappelle la députée de Montarville Nathalie Roy. C’est pourquoi je suis ravie qu’un plus grand nombre de places aient été octroyées cette année sur mon territoire. Grâce à ces ajouts, nos cliniques ont plus de chances de voir leurs efforts de recrutement porter fruit. C’est maintenant à elles de jouer!»

Rappelons que le gouvernement ne peut pas diriger un candidat vers une clinique en particulier; les médecins étant des travailleurs autonomes, les candidats sélectionnés sont libres de choisir dans quel établissement du territoire ils souhaitent établir leur pratique. Pour attirer des candidats, les cliniques doivent faire connaitre leur milieu auprès des nouveaux médecins. Pour ce faire, elles peuvent participer à certaines activités de recrutement qui ont lieu chaque année.

Revus sur une base annuelle, les PREM répartissent équitablement, à travers la province, les nouveaux médecins de famille qui exercent dans le cadre du régime d’assurance maladie. Ce processus vise à assurer à la population une plus grande équité d’accès aux services médicaux. Pour ce faire, les plans régionaux autorisent chaque région administrative à recruter un nombre déterminé de candidats. (G.M.)

Répartition du PREM de la Montérégie

CISSS Montérégie-Centre

  • 8 places au RLS Champlain
  • 9 place au RLS du Haut-Richelieu–Rouville

CISSS Montérégie-Est

  • 11 places au RLS Pierre-Boucher
  • 9 places au Regroupement des territoires des CLSC Saint-Bruno – Beloeil – Saint-Hilaire – Les Maskoutains
  • 2 places au territoire du CLSC Acton
  • 5 places au RLS Pierre-De Saurel

CISSS Montérégie-Ouest

  • 10 places au RLS de Vaudreuil-Soulanges
  • 6 places au RLS du Suroît
  • 4 places au RLS du Haut-Saint-Laurent
  • 11 places au RLS de Jardins-Roussillon

Marge de manœuvre régionale non répartie

  • 6 places

TOTAL

  • 81 places
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des