Possible prolongement du REM: Ce ne peut être une structure aérienne, dit Catherine Fournier

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Possible prolongement du REM: Ce ne peut être une structure aérienne, dit Catherine Fournier
La députée Catherine Fournier (Photo : Capture d'écran)

La députée de Marie-Victorin Catherine Fournier s’inquiète que le possible prolongement du Réseau express métropolitain (REM) vers Longueuil, tel que l’a révélé La Presse lundi, se traduise par une imposante structure aérienne qui «défigurerait» le Vieux-Longueuil. En Chambre ce jeudi, elle a questionné le ministre des Transports François Bonnardel à ce sujet.

La Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) serait très favorable au prolongement du REM dans l’axe du boul. Taschereau, afin de relier notamment la station de métro et le cégep Édouard-Montpetit, plutôt que d’opter pour le projet de tramway présenté par la mairesse Sylvie Parent, le lien électrique est-ouest (LÉEO). La revitalisation des quartiers le long du trajet projeté était aussi intégrée dans cette vision.

Rappelons que CDPQ Infra est, depuis octobre, responsable de réaliser les études pour analyser la mise en place d’un mode de transport structurant à Longueuil.

Un éventuel prolongement du REM «implique nécessairement une structure aérienne et l’apparition d’immenses pylônes de béton, tout le contraire d’une intégration harmonieuse», a soulevé Mme Fournier, lors de la période de questions à l’Assemblée nationale.

Elle a demandé au Ministre de rassurer la population et de confirmer qu’une construction au sol est envisagée.

Un REM aérien serait selon elle une occasion ratée «d’amener enfin autre chose que du béton» et risquerait de «défigurer complètement le Vieux-Longueuil.»

«Prématuré»

Selon François Bonnardel, il est prématuré de prétendre qu’un mode de transport ou l’autre sera choisi. «On va laisser la Caisse de dépôt faire son travail, me donner les informations pertinentes sur ce futur projet et ensuite, on pourra travailler, et ne pas bulldozer le projet pour encore une fois qu’il n’y ait pas de discussions avec les intervenants», a-t-il répondu.

Il considère que cette future phase est un projet d’importance pour la Rive-Sud, notamment d’un point de vue économique, de développement et pour déployer une offre additionnelle de transport en commun.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ghislain Naud
Ghislain Naud
2 mois

Rem catastrophe!

Pierre Sylvain
Pierre Sylvain
2 mois

C’est une honte que le CEGEP Édouard-Montpetit ne soit pas déjà relié à la seule station de métro à Longueuil. Depuis plus de 50 ans, il y a eu des prolongements des lignes de métro et la construction d’une nouvelle ligne de métro à Montréal et à Laval. Mais il n’y a eu absolument rien pour Longueuil. Vraiment pitoyable.

Et maintenant, on va vouloir nous vendre un projet du REM qui risque de défigurer le Vieux-Longueuil. Quel manque de vision!

BERNARD
BERNARD
1 mois

Catherine fournier n a pas la légitimité de commenter après avoir été élue a dans un partie et quelques semaines après démissionner pour être indépendante ….. elle seras assurément défait au prochaine élection si elle se présente a la même place dans Longueuil