Le logement social est un moteur économique, rappelle Catherine Fournier

Le logement social est un moteur économique, rappelle Catherine Fournier
Catherine Fournier (Photo : Gracieuseté)

Alors que les besoins en logements sociaux et abordables sont plus criants que jamais, la députée de Marie-Victorin Catherine Fournier a questionné la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation Andrée Laforest le 28 mai afin que cette dernière fasse le point sur les négociations avec le gouvernement fédéral sur les fonds dédiés au Québec en matière de logement.

«Selon des données publiées par la Société d’habitation du Québec, le logement social et abordable permet aux aînés de rester plus longtemps chez eux, en plus de nous faire économiser 103 M$ chaque année, a souligné la députée. Le logement social et abordable doit lui aussi faire partie de la solution quand on pense à l’après-crise, d’autant qu’il génère des retombées économiques importantes de 2,45$ à l’économie québécoise par dollar investi. Pourtant, s’il y avait un point faible à relever du dernier budget du gouvernement du Québec, c’était son manque de vision en la matière alors que sévit pourtant déjà une grave crise du logement, particulièrement dans la région métropolitaine, dont chez nous, à Longueuil.»

«Je comprends que le gouvernement soit en attente du versement des milliards de dollars prévus à la Stratégie canadienne sur le logement, mais est-ce que la ministre peut nous garantir que nous pourrons rapidement compter sur ces sommes pour contribuer à la relance économique et sociale du Québec?»

«La Stratégie canadienne sur le logement est encore en négociation, a répondu la ministre Laforest. C’est ce qu’on nous avait promis, que le Québec ait son entente asymétrique. Alors, normalement, notre compétence provinciale sera respectée dans les négociations, mais c’est évident qu’on ne signera pas à tout prix.»

Rappelons que Stratégie canadienne sur le logement prévoit des investissements importants. À la lumière de l’entente conclue entre l’Ontario et le fédéral, le Québec devrait toucher plus de 1,5 G$ sur les dix prochaines années. L’entente avec le Québec reste toutefois à être conclue.

(Source: Bureau de la députée de Marie-Victorin)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires