Près de 1200 coureurs ont pris part au Demi-marathon de Longueuil

Photo de Pierre Loiselle
Par Pierre Loiselle
Près de 1200 coureurs ont pris part au Demi-marathon de Longueuil
Le Demi-marathon de Longueuil a attiré 1179 coureurs le 7 octobre. (Photo : Robert Côté - Le Courrier du Sud)

COURSE. L’absence de soleil et les vents froids de 20km/h n’ont pas empêché 1179 athlètes de compléter l’une des six épreuves du quatrième Demi-marathon de Longueuil, présenté le 7 octobre au parc Michel-Chartrand.

Ils ont été nettement plus nombreux que les 1042 finissants de 2017, une journée pluvieuse, sans surpasser le record de 1256 de 2016, où il avait fait beau et chaud.

Premiers en action dès 8h30, les coureurs de l’épreuve reine, le demi-marathon, ont battu un record de participation, 350 des 409 inscrits terminant l’épreuve, dont 147 femmes, un autre record.

Les 10km et 5km ont été complétés par respectivement 289 et 293 athlètes, suivi des 199 finissants du 1km.

Records aussi à la marche avec 48 finissants aux 10 et 5km, grâce à la présence d’athlètes compétitifs de la région.

Hausse de participation à Longueuil, baisses ailleurs
L’organisateur en chef des Courses thématiques Éric Fleury jubilait dimanche.

«En entraînement depuis longtemps, les athlètes du demi-marathon étaient prêts peu importe les conditions et ils étaient nombreux, se réjouit-il. Les coureurs étaient bien partagés dans les trois autres épreuves. La seule baisse enregistrée l’a été au 1km, alors que deux écoles qui devaient envoyer 80 coureurs ont annulé bien malgré elles à la dernière minute. Elles se reprendront», assure-t-il.

La participation locale a par ailleurs été forte cette année, avec 351 finissants de Longueuil, 42 de Brossard et 14 de Saint-Lambert, soit le tiers des coureurs.

Éric Fleury pense que la marche deviendra un créneau important dans les prochaines années.

«Nous sommes en contact avec plusieurs clubs de marche et leur participation devrait augmenter. Ils aiment notre parcours et ils ont apprécié avoir leur départ indépendant de celui des coureurs», dit-il.

La hausse de participation de 13% par rapport à 2017 est encourageante, selon l’organisateur en chef.

«Il y a eu baisse de coureurs dans plusieurs événements cette saison. Le Marathon de Rimouski, qui avait lieu en fin de semaine, a connu une baisse de 37% et celui de Bécancour, de 20%. Nous sommes donc très satisfaits de la situation à Longueuil.»

Athlètes locaux à l’honneur
Le demi-marathon chez les hommes a été remporté par un quadragénaire, François Landry, de Sherbrooke en 1h 13min 9s, alors que chez les femmes, la Montréalaise Joëlle White (30-39 ans) a gagné en 1h 28min 27s.

Le 10km a été l’affaire d’un des meilleurs coureurs provincial de la décennie, Bagdad Rachem, qui a terminé en 32min 21s devant Alvaro Cueto, de l’arr. de Saint-Hubert, en 33min 3s.

Trois coureurs locaux de 70 ans et plus ont par ailleurs terminé l’épreuve du 10km, dont le Brossardois Serge C. Fréchette, 79 ans, en 52min 37s, ainsi que Pierre Rondeau de Longueuil et Yves Goulet de Brossard.

Le podium du 5km masculin en a été un entièrement longueuillois avec Alvaro Cueto en 16min 24s, suivi de Samuel St-Antoine en 16min 32s et Reda Amarti en 16min 48s.

Podium longueuillois aussi au 1km masculin avec Issam Sonata (12 ans et plus) en 3min 36s, devant Fabrice Billette (10-11 ans) en 3min 55s et Nathanyel Paradis (10-11 ans) en 3min 56,06s.

Cinquième édition
Les inscriptions pour l’édition de 2019 du Demi-marathon sont déjà ouvertes.«Elle sera présentée le 13 octobre, toujours la fin de semaine de l’Action de grâce, mais une semaine plus tard, indique Éric Fleury. Il y aura d’autres améliorations, comme une meilleure utilisation du chalet du parc, une baisse significative de prix pour le 1km des enfants et une thématique musicale des années 1990, genre vintage», conclut-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des