Présence policière bonifiée durant la relâche

Présence policière bonifiée durant la relâche
(Photo : Le Courrier du Sud - Archives)

À la suite des annonces concernant la relâche faites hier, la vice-première ministre a confirmé que les policiers mèneraient une opération majeure du 26 février eu 7 mars.

«Il y aura une présence policière bonifiée, a indiqué Geneviève Guilbeault. C’est une décision en collaboration avec la santé publique pour surveiller le couvre-feu et les rassemblements privés.»

Les policiers, autant de la Sûreté du Québec que des corps municipaux, seront visibles dans divers endroits de villégiature, tels les sentiers de motoneige et les pars. Les locataires de chalet peuvent s’attendre à être contrôlés afin que le concept de bulle familiale soit respecté. Les commerces seront aussi surveillés par les patrouilleurs. En fait, les lieux de rassemblements potentiels sont concernés par l’opération.

La semaine de relâche ne veut pas dire semaine de relâchement.  – Geneviève Guilbeault

L’option des barrages routiers n’a pas été retenue puisque les déplacements inter-régions ne sont pas interdits. Seulement non recommandés.

Mais Mme Guilbeault a insisté sur le fait qu’il y avait des règles en place et qu’il était important de les respecter. D’ailleurs, 1695 constats ou rapports d’infraction en lien avec le couvre-feu ont été délivrés la semaine dernière.

Elle évalue à 15 000 le nombre d’heures requises pour le déploiement de cette opération.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires