Culture

Prix Femmes d'Affaires du Québec 2023 : capter la confiance

le mardi 07 novembre 2023
Modifié à 16 h 17 min le 09 novembre 2023
Par Ali Dostie

adostie@gravitemedia.com

Gaëlle Vuillaume. (Photo: Gracieuseté - Amadou Kane)

Sa place comme finaliste de la catégorie Solopreneure Audacieuse aux Prix Femmes d'Affaires du Québec 2023, la photographe Gaëlle Vuillaume la doit entre autres à l’originalité de sa démarche artistique, voire thérapeutique. Au-delà de la belle image, c’est la confiance de ceux qui passent dans son studio qu’elle fait briller.

«Je veux leur montrer qu’ils sont beaux, je veux qu’ils aient confiance et qu’ils aient une bonne estime corporelle d’eux-mêmes», avance la Longueuilloise Gaëlle Vuillaume.

Parmi ses clients, Gaëlle Vuillaume compte entre autres des entreprises, qui veulent par exemple des photos de l’ensemble de leur équipe. «Pour plusieurs, ils ont autant envie de ça que d’une visite chez le dentiste! exprime-t-elle. J’adore ceux qui disent qu’ils ne sont pas photogéniques, car j’aime leur montrer qu’ils ont tout faux.»

«Je pars du principe que je ne vois pas chez eux la même chose qu’eux-mêmes voient», poursuit-elle.

Ce qui lui fait le plus plaisir? Lorsque la personne regarde la photo et dit «C’est moi ça!?»

(Photo gracieuseté - Gaëlle Vuillaume)

Obtenir des témoignages de jeunes, fiers de leur portrait en tant que joueur de soccer en pleine confiance, par exemple, lui procure aussi un grand bien. «Je reçois beaucoup de gratitude et de bonheur», dit-elle.

(photo gracieuseté - Gaëlle Vuillaume)

Dans le même esprit, elle organise des conférences et ateliers, parfois suivies de séances photos.

Son portfolio compte aussi des photos de diverses joutes sportives. Capter ces scènes d’action est étonnamment «plus reposant» pour la photographe. 

«En studio, c’est intime et c’est moi qui prends en charge les émotions, c’est à moi que revient la responsabilité de les transposer de façon positive. En sport, l’émotion est tout autour de moi. Je n’ai qu’à la photographier», compare-t-elle.

(photo gracieuseté - Gaëlle Vuillaume)

Son propre studio

L’ouverture de son propre studio découle d’une période où, professionnellement, Mme Vuillaume a «frappé un mur». 
Comme photographe à son compte, elle tentait de se bâtir une clientèle et faisait divers contrats, aussi pour découvrir son style. C’est devenu plus difficile à la naissance de son fils.

«Je n’avais pas de famille ici, je devais partir faire un mariage...Ça ne fonctionnait plus», se souvient-elle.

Ce sont pourtant ses photographies de mariage qui ont créé un déclic. «La mariée est dans une journée où elle se sent belle, elle a cette attitude. Je me suis dit : ce serait cool de recréer ça pour tout le monde», relate-t-elle.

Féminité

Parmi les photos et projets qui lui tiennent le plus à cœur depuis l’ouverture de son studio il y a 10 ans, Gaëlle Vuillaume cible celui qu’elle est sur le point de terminer, mettant en lumière des femmes atteintes du cancer. 

Elle a voulu s’éloigner de ces séries de photographies où l’on expose les cicatrices de ces femmes. La photographe a voulu questionner la notion de féminité. «Par quoi passe la féminité? Pour moi, ce sont les courbes, pas les seins et les cicatrices», expose-t-elle.

Une des photos de son plus récent projet. (Photo: Gracieuseté - Gaëlle Vuillaume)

Elle a créé une série de 47 photographes d’autant de femmes qui ont accepté de poser nues et dont on ne voit que les silhouettes. «On se retrouve avec 47 définitions de la féminité. Et c’est intéressant de voir l’impact de ce processus, constate Mme Vuillaume. Même si elles n’ont pas encore vu le résultat, c’est une façon de se réapproprier leur corps.»

Une photo sera remise à chacune d’elle, gratuitement.

«J’en suis très fière», conclut-elle.

 

Une photo et des honneurs

Gaëlle Vuillaume a été nommée pour le titre de Photographe portraitiste de l’année 2022 décerné par The Societies of Photographers de Londres, grâce à cette photographie de la danseuse Clara Chemtov, pour le spectacle Lieberosa d'Elsie Morin. La photo a aussi remporté une medaille d'or.

 


 


 

Dernières nouvelles