Québec veut favoriser la conciliation famille-travail des parents d’élèves handicapés

Québec veut favoriser la conciliation famille-travail des parents d’élèves handicapés
(Photo : Depositphotos)

Pour soutenir les organismes qui offrent des services de surveillance à des élèves handicapés du secondaire, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1 503 684$ qui permettra la mise en œuvre de 40 projets. Ces subventions sont versées dans le cadre du Programme de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans.

«Les sommes octroyées viennent appuyer les nombreux organismes qui proposent des services de surveillance essentiels aux parents d’élèves handicapés, ce qui leur permettra de poursuivre leur objectif de carrière pendant que leurs enfants pourront continuer de s’épanouir dans des milieux encadrés et bienveillants», indique le ministre de la Famille Mathieu Lacombe.

Notons que l’objectif premier du programme est d’offrir, dans un cadre sécuritaire et adapté, des services de surveillance s’adressant aux élèves handicapés qui fréquentent l’école secondaire et qui ne peuvent demeurer seuls à la maison. Ce programme s’inscrit dans les orientations du ministère de la Famille concernant la conciliation famille-travail. Il vise à apporter une réponse adaptée aux besoins diversifiés des familles, dont celles comptant un enfant handicapé, ainsi qu’à offrir aux parents des conditions favorables à l’occupation d’un emploi ou à la poursuite de leurs études.

On peut consulter l’ensemble des projets soutenus sur le site Web du Ministère.

Texte de Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L’Hebdo Journal

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des