Rareté de main-d’œuvre et précarité d’emploi

Rareté de main-d’œuvre et précarité d’emploi
Un des moyens pour contrer cette précarité est le retour en formation afin d’obtenir les qualifications donnant accès à des emplois offrant de meilleures conditions. (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Les divers médias publient depuis quelques mois des articles sur l’état du marché du travail.  De plus en plus, on identifie que ce ne sont pas tous les secteurs qui sont touchés par une rareté de main-d’œuvre. Ce qu’on doit aussi considérer, c’est qu’il importe de parler de la main-d’œuvre proprement dite.

Dans le milieu de l’employabilité, il est souvent question des personnes présentant des facteurs d’éloignement du marché du travail. Il faut développer de nouvelles approches pour réussir à motiver des personnes qui ont plusieurs obstacles liés à leur intégration sociale, scolaire et professionnelle. Cette clientèle n’est pas la seule pour laquelle il faut porter une attention particulière.

Nous avons longtemps parlé au Québec des divers phénomènes liés à la pauvreté. Voilà qu’en 2019 un nouveau phénomène fait son apparition. Il s’agit de la précarité. Une situation de vie qui touche tout particulièrement les jeunes adultes.

La précarité fait référence à un état dans lequel se trouve une personne qui n’a pas accès à un niveau de vie acceptable en raison de l’instabilité de son emploi, de sa faible rémunération ou de ses mauvaises conditions de travail.  Cette situation génère un sentiment d’incertitude quant à l’avenir et peut se transformer en statut social.

Plusieurs jeunes occupent un emploi et conjuguent parfois deux emplois à la fois pour réussir à combler leurs besoins de base. D’autres vont avoir un horaire atypique qui pose des difficultés touchant la dynamique familiale, la santé physique et mentale.  Cette clientèle fait de plus en plus appel aux organismes conseils en emploi afin d’améliorer ses conditions de vie.

Un des moyens pour contrer cette précarité est le retour en formation afin d’obtenir les qualifications donnant accès à des emplois offrant de meilleures conditions.  C’est pourquoi les centres conseils en emploi, tel que le Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert, sont d’avis que toutes les personnes, peu importe leur statut socioéconomique, doivent avoir accès à des services pour améliorer leur situation de vie et répondre aux besoins changeants du marché du travail.

(Source: Carrefour jeunesse-emploi Saint-Hubert)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des