Record de participation des jeunes au Marathon SSQ

Photo de Pierre Loiselle
Par Pierre Loiselle
Record de participation des jeunes au Marathon SSQ
Départ du marathon et du demi-marathon (Photo : Robert Côté - Le Courrier du Sud)

Le 4e Marathon SSQ de Longueuil présenté samedi et dimanche a fait une nouvelle reine du marathon de 42,2 km et un nouveau roi du demi-marathon, mais surtout, a attiré un nombre record de nouveaux adeptes.

Aidés par un samedi ensoleillé, les jeunes ont envahi le site de départ-arrivée du colisée Jean-Béliveau. Ils étaient 141 à courir le 3,5 km et 344 au 1 km du samedi, en plus de 59 au 2 km du dimanche. Le total officiel de 544 jeunes signifie que 200 jeunes de plus qu’en 2018 ont participé à l’événement.

«En plus, 50 jeunes non enregistrés ont aussi couru, précise l’organisateur des Courses thématiques Éric Fleury. Un nouveau partenariat avec la Commission scolaire Marie-Victorin et l’appui de la Ville de Longueuil ont fait la différence. Nous avons eu une belle surprise, 150 jeunes de cinq écoles s’ajoutant le samedi. Nous manquions de dossards! Nous avons donc convertis des dossards de 10 km en enlevant le zéro pour officialiser le 1 km de nos nouveaux adeptes.»

Les prévisions de pluie pour l’avant-midi du dimanche ont rebuté quelques 575 des 3360 coureurs inscrits. Mais le soleil a brillé plus tôt que prévu; seuls les premiers coureurs, ceux du 10 km, ont connu la flotte.  Ceux du marathon et demi-marathon n’ont subi qu’une pluie fine en début de parcours et ceux des 5 et 2 km ont couru sous le soleil.

Un total de 2785 coureurs ont rallié l’arrivée, un peu moins que les 2950 de 2018.

La participation locale a été très forte avec 879 finissants longueuillois, 54 brossardois et 33 lambertois; ils comptaient pour plus du tiers des finissants, soit 35%. La parité hommes-femmes des deux dernières années ne s’est cependant pas répétée, avec 1520 finissants et 1265 finissantes.

Des records et des exploits locaux

Cinq records ont été établis dimanche. Alex Castonguay, de Boisbriand, a pulvérisé celui du 42,2 km féminin de Longueuil de 3h 8min 13s, complétant le parcours en 2h 48min 40s.

Au 21,1 km masculin, Ezekiel Kissang, d’Ottawa, avec 1h 8min 2s, a battu le record de 1h 10min 34s datant de 2016.

Le Montréalais Maxime Lopes a inscrit deux records, celui du 10 km masculin en 32min 45,5s et celui du 5 km en 15min 22,05s.

Catherine Paul de Sorel-Tracy a établi 18min 5s au 5 km féminin.

Le Montréalais Olivier Roy-Baillargeon a gagné le marathon en 2h 36min 53s et le demi-marathon féminin a couronné Erin Burns de Lachine en 1h 24min 11s.

Cinq athlètes locaux ont obtenu un podium dont Roxane Laroche Paquet, de Longueuil, 3e du demi-marathon féminin en 1h 29min 38s.

Alvaro Cueto, de l’arr. de Saint-Hubert, a récolté deux médailles de bronze. Troisième du 10 km en 33min 37,9s, il a refait le coup au 5 km en 16min 4s.

La Brossardoise Ginette Pinsonneault-Bilodeau a terminé 3e du 10 km féminin en 39min 39s, tandis que la Longueuilloise Élisa Jean a impressionné au 10 km marche élite avec une 2e place homme-femme combinée en 56min 40,7s.

La journée familiale établie

L’organisateur Éric Fleury a aimé ce qu’il a vu lors de cette 4e édition.

«La journée des longues courses était déjà bien établie; on l’a vu avec une excellente participation malgré les caprices de la nature. Maintenant, le journée de la famille du samedi est bien assumée. Les nombreux jeux et activités, bien regroupés, comblent les visiteurs.»

Fleury et la Ville de Longueuil espèrent un 5e édition marquante, dont un marathon à une seule boucle, avec une partie longeant le fleuve Saint-Laurent.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des