Revitalisation du boulevard Taschereau: une soirée de travail riche de réflexions

Photo de Vanessa Picotte
Par Vanessa Picotte
Revitalisation du boulevard Taschereau: une soirée de travail riche de réflexions
Des dizaines de commerçants concernés ont participé à la première soirée de travail pour la revitalisation du boul. Taschereau, le 28 octobre. (Photo : Gracieuseté - Ville de Brossard)

La Ville de Brossard a franchi une première étape vers la revitalisation du boul. Taschereau. Plusieurs dizaines de commerçants, de propriétaires et de gens d’affaires ont récemment participé à une soirée de travail pour échanger sur le développement de cette importante artère.

«Ces ateliers de travail représentaient la première étape vers la requalification du boul. Taschereau. Nous souhaitons maintenir un momentum pour la suite des choses, explique la mairesse Doreen Assaad. Nous avons appris beaucoup lors des discussions avec les commerçants et cela nourrira grandement la vision d’ensemble du projet.»

Les participants étaient d’abord invités à discuter de l’accès aux commerces, de la circulation et des modes de transport envisagés. Ils se sont également prononcés sur le concept généralisé proposé en mettant en lumière leur réalité sur le terrain.

La revitalisation proposée implique des interventions importantes dans le domaine privé. Il devient donc primordial pour la Ville de favoriser l’implication et la contribution des commerçants, gens d’affaires et propriétaires aux abords du boulevard.

La Ville a également dévoilé que des études d’opportunités seront menées par le Réseau de transport de Longueuil (RTL) en 2020-2021 pour analyser la faisabilité de mettre en place un mode de transport structurant sur Taschereau.

«En combinant l’expertise de nos partenaires, des directions du génie et de l’urbanisme et l’expérience terrain des commerçants et des propriétaires, nous pouvons former une équipe hors pair, croit Doreen Assaad. Ensemble, nous pouvons construire un boulevard attirant, dynamique et visionnaire, qui répond aux critères de déplacements et de développement durable d’une artère du 21e siècle.»

Un comité de travail sur la revitalisation sera prochainement formé pour émettre des recommandations au conseil municipal sur l’avenir du boulevard et participer à l’élaboration du plan d’action pour sa revitalisation.

Portrait projeté de Taschereau 2035

• Relier les quartiers résidentiels entre eux par l’ouverture de nouvelles voies de transport actif.

  • Densifier, notamment aux grandes intersections et à proximité des points d’accès aux réseaux de transport collectif.
  • Développer le TOD Panama en vue de créer des liens conviviaux entre les secteurs de part et d’autre de l’A-10.
  • Implanter des édifices en bordure de rue, de façon à contribuer à l’encadrement de l’espace public.
  • Développer une nouvelle trame de rue et une gradation des hauteurs de bâtiment pour assurer une intégration harmonieuse par rapport aux secteurs existants.
  • Adopter des critères de design visant à améliorer l’esthétique de l’architecture, de l’aménagement et de l’affichage.
  • Revoir l’aménagement des emprises du boulevard à une échelle humaine.
  • Revoir l’emprise de la rue pour favoriser le transport durable (actif et collectif) et accroitre l’apaisement de la circulation et de la sécurité.
  • Jumeler le rôle d’axe de transit régional à une offre locale diversifiée de modes de transport durable.
  • Aménager des intersections conviviales par l’intégration d’espaces publics, de plantations et de mobilier urbain.
  • Miser sur la requalification de l’axe pour justifier l’implantation d’un système rapide de transport collectif le long du boulevard.

Le boulevard Taschereau, une artère vitale

Avec plus de 400 commerces, le boul. Taschereau est une artère vitale qui traverse toute la ville de Brossard sur une distance de près de 6,5 km. À l’échelle de l’agglomération, plus de 70 000 véhicules y circulent quotidiennement et il procure de l’emploi à plus de 40 000 personnes, ce qui en fait un secteur névralgique.
Souvent décrié en raison des caractéristiques d’implantation et d’architecture des bâtiments, de la surabondance d’affichage et de son manque de convivialité pour les utilisateurs de modes de transport alternatifs à l’automobile, il a fait l’objet d’une nouvelle réglementation d’urbanisme.

(Source: Ville de Brossard)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des