Rue Ovila-Hamel: une rue résidentielle devenue «voie de contournement»

Rue Ovila-Hamel: une rue résidentielle devenue «voie de contournement»
(Photo : Ali Dostie - Le Courrier du Sud)

En août dernier, le citoyen Michel Masson déplorait, dans une lettre ouverte publiée dans Le Courrier du Sud, la circulation devenue «excessive» sur les rues résidentielles Ovila-Hamel et Pierre-Thomas-Hurteau, près du parc de la Cité, dans l’arr. de Saint-Hubert. Malgré ses plaintes à la Ville de Longueuil, il se désole que la situation demeure inchangée.

Ces deux rues relient le boul. Julien-Bouthiller au boul. Cousineau.

«Quand l’autoroute 30 est jammée, ça devient une voie de contournement et ça crée beaucoup de trafic, décrit Michel Masson. Les trois quarts du trafic, ce n’est pas local. Tous ceux qui restent de l’autre côté du boul. Kimber passent par la rue Ovila-Hamel. C’est un secteur problématique.»

Il trouve dommage d’avoir perdu le côté paisible de cette rue, mais y voit également un enjeu de sécurité, alors que les piétons et élèves sont nombreux à circuler sur cette rue étroite et sans trottoir.

Malgré les plaintes formulées à la Ville, rien n’a été fait pour atténuer le trafic dans ce secteur résidentiel, déplore le citoyen.

«On a dit qu’on a fait des études de circulation. La solution aurait été de prolonger le boul. Julien-Bouthillier vers l’autoroute 30, mais il y a eu blocage au BAPE.»

M. Masson a aussi exposé la situation à son conseiller municipal Jacques E. Poitras.

Des recommandations

La Ville de Longueuil confirme avoir reçu les plaintes de quatre résidents du secteur en 2019 concernant la vitesse et la circulation sur la rue Ovila-Hamel.

Une analyse de circulation a été réalisée, puis des recommandations ont été présentées en décembre à la Commission du transport actif et de la circulation. Le comité exécutif est aussi au fait de ces recommandation, qui «visent, entre autres, à sécuriser les déplacements et à modérer la vitesse», indique-t-on.

«Comme toute autre demande citoyenne de ce genre, la Ville informera le citoyen requérant du processus et des décisions, précise-t-on. Les résidents des secteurs concernés seront aussi avisés des recommandations qui seront appliquées, le cas échéant.» (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des