Stéphane Bergeron choisit l’œuvre de Jade Picard pour une carte de souhaits

Stéphane Bergeron choisit l’œuvre de Jade Picard pour une carte de souhaits
(Photo : Gracieuseté)

L’œuvre de l’artiste-peintre Jade Picard ornera une carte de vœux que fera produire le député de Montarville Stéphane Bergeron.

«Je suis tombé sous le charme de l’œuvre Le printemps! de Jade Picard, sur laquelle on voit des fleurs de lys qui, de façon très colorée, sont représentées comme si elles poussaient dans la nature, souligne le député. J’ai trouvé la démarche audacieuse, dans la mesure où l’idée selon laquelle la fleur de lys aurait une origine florale est de plus en plus contestée. Il m’apparaissait donc intéressant de renverser cet axiome et de reprendre ce symbole, dont la source se perd dans la nuit des temps, en l’intégrant dans un décor naturel.»

Les collègues de Jade Picard la décrivent comme une personne qui se distingue par son énergie et sa passion, lesquelles se transposent dans ses œuvres. De son propre aveu, elle affectionne particulièrement l’extravagance des couleurs vibrantes et l’éventail qu’offrent les différentes techniques, qu’elle conjugue et met au service d’une quête unique dans ses travaux. Il s’agit d’une recherche d’harmonie visuelle destinée à transporter l’observateur.

«J’aime jouer avec les nuances, tel l’alchimiste qui observe les réactions de ses potions», explique Mme Picard.

La nature constitue une très importante source d’inspiration pour l’artiste-peintre, qui la qualifie d’inépuisable. Elle fait naître et renaitre la végétation sur ses toiles, parfois de façon réaliste, parfois avec une touche plus abstraite. Enseignante au préscolaire, elle transmet aussi sa passion par le biais d’une gamme de cours, notamment d’aquarelle, qu’elle offre aux enfants, de mêmes qu’aux personnes intuitives.

«En cette période sombre sans précédent, je trouvais important de mettre en lumière une œuvre aux couleurs de l’arc-en-ciel qui nous a accompagnés ces derniers mois, et au centre de laquelle on retrouve ce symbole qui est au cœur de mon engagement politique et social, la fleur de lys, incarnant aujourd’hui le peuple québécois, ajoute M. Bergeron. Je me suis toujours employé à mettre en valeur le talent et le fruit du travail des artistes de ma circonscription, et ce, par le biais des différents moyens mis à ma disposition dans le cadre de mes fonctions. C’est donc un plaisir et un honneur, pour moi, de le faire de cette façon pour Mme Picard.»

D’autres artistes de la circonscription de Montarville seront sollicités pour des projets de cette nature ou pour exposer au bureau de circonscription.

«Depuis près de 26 ans, j’ai l’habitude d’offrir les murs de mon bureau de circonscription à des artistes locaux, comme autant de fenêtres permettant aux personnes qui viennent nous rendre visite d’admirer leurs œuvres, qui, par ailleurs, égaient et enjolivent notre environnement de travail, indique le député. Malheureusement, compte tenu de la crise sanitaire, j’ai dû mettre ce projet sur pause, mais ce n’est que partie remise…»

(Source: Bureau du député de Montarville)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des