Tourisme Montérégie réclame une aide financière pour les entrepreneurs de la région

Tourisme Montérégie réclame une aide financière pour les entrepreneurs de la région
(Photo : Gracieuseté – Tourisme Montérégie)

Bien qu’elle se réjouisse du déconfinement partiel de l’industrie touristique annoncée la semaine dernière par la ministre Caroline Proulx, Tourisme Montérégie réclame un plan de soutien financier pour les entrepreneurs de la région, en plus d’un calendrier précis pour la deuxième phase de déconfinement.

«On a besoin d’un coup de main financier du gouvernement, lance Denis Charbonneau, membre de Tourisme Montérégie et propriétaire du Vergers et Cidrerie Denis Charbonneau à Mont-Saint-Grégoire. Qu’il y ait beaucoup ou peu de clients, on doit garder les lumières allumées, payer nos taxes et continuer de couvrir nos autres frais fixes. On est bien prêts à participer activement à la relance de l’économie dès maintenant, mais pour assurer les emplois et s’adapter pour recevoir les clients et visiteurs en respectant la distanciation sociale, ça va prendre des sous, et la crise a déjà forcé plusieurs d’entre nous à nous endetter et à malheureusement fermer nos portes.»

La survie de l’industrie touristique dépendra presque entièrement du tourisme intra-Québec cette année, rappelle Tourisme Montérégie.

«On le sent sur le terrain, dans toutes les régions: les Québécois ont hâte de se déconfiner, indique le président Réjean Parent. C’est extrêmement important que la population comprenne bien les balises de déplacement, d’hébergement, de divertissement, de restauration et de loisirs. Nous continuons de travailler d’arrache-pied avec les acteurs touristiques de la région et avec le gouvernement pour trouver l’équilibre entre santé publique et survie économique, mais connaître le reste du calendrier de déconfinement nous aidera à prévenir plutôt que guérir.» (G.M.)

(Source: Tourisme Montérégie)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des