Tournoi provincial atome André-Madore: des jeunes traités comme des professionnels

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Tournoi provincial atome André-Madore: des jeunes traités comme des professionnels
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Brossard commencera l’année 2019 en grand alors qu’elle vibrera au rythme du Tournoi provincial atome, et ce, pour une 43e année. Pas moins de 68 équipes sont attendues dans la ville du 7 au 20 janvier.

«C’est devenu le plus gros tournoi atome au Québec en termes de nombre d’équipes», mentionne son président André Papineau.

Des formations atomes des quatre coins du Québec se déplacent pour prendre part à cet événement qui est devenu, selon M. Papineau, un «incontournable». Au total, il y aura 16 équipes de classe AA, 16 de classe BB, 12 de classe A, 12 de classe B et 12 de classe C.

«C’est un tournoi qui a une excellente réputation; les équipes font tout pour essayer d’avoir une place chez nous», dit-il.

«J’ai encore reçu dernièrement des demandes d’équipes qui veulent une place.»

Il faut dire que pour le comité organisateur et sa soixantaine de bénévoles, c’est l’accueil qui prime.

«On met l’accent sur l’accueil des jeunes, assure M. Papineau. Ils sont traités comme des professionnels. Ils arrivent à l’aréna, ils déposent leur sac par terre et on s’occupe de tout. Chaque joueur et chaque entraîneur reçoit un sac-cadeau pendant le tournoi.»

Ambiance électrisante

La majorité des matchs sont joués dans l’enceinte considérée comme la maison-mère du Tournoi atome de Brossard: l’aréna Michel-Normandin. Quelques matchs sont également disputés au complexe sportif Bell. Un lieu impressionnant pour les jeunes joueurs venant de l’extérieur, qui ont l’habitude de voir les joueurs des Canadiens de Montréal y pratiquer à la télévision.

«On s’arrange pour que ces jeunes jouent au moins un match là-bas, pour qu’ils vivent ce plaisir», révèle André Papineau.

L’ambiance dans les deux arénas est sans pareille: des mascottes rendent visite aux partisans et des souvenirs sont lancés dans les estrades à chaque affrontement.

«On met le paquet à chaque année», affirme M. Papineau.

Qui plus est, plusieurs tirages sont faits au cours des deux semaines que dure l’événement. Des prix tels que quatre billets dans une loge pour un match des Canadiens, une immense cafetière spécialisée d’une valeur de 900$, de l’équipement de hockey ou encore des séances de massage sont à gagner. Qui le souhaite peut acheter un billet de participation.

«Comme président, je m’assure que les mots d’ordre soient accueil, sourire et plaisir avant tout. Et ça fonctionne. On a eu une excellente édition l’an passé et on récidive cette année; elle sera peut-être encore mieux.»

Webdiffusion

Pour une deuxième année consécutive, toutes les parties du tournoi seront webdiffusées au www.tournoipabrossard.ca.

«L’an passé, on a eu énormément de bons commentaires là-dessus de la part de gens qui ne pouvaient pas se présenter.»

Pas de président d’honneur

Le comité organisateur du Tournoi, composé d’André Papineau et de trois autres personnes, a fait le choix de ne pas avoir de président d’honneur cette année.

«On avait approché quelqu’un. On pensait que ça fonctionnerait, mais à la dernière minute, à cause de son nouvel emploi, il n’a pas pu, explique M. Papineau. Ce n’est que pour cette année; après on verra. On veut que ce soit quelqu’un de significatif pour les jeunes.»

L’ouverture officielle du Tournoi aura lieu le 12 janvier, à 12h30, à l’aréna Michel-Normandin.

André Madore

Rappelons que le Tournoi atome porte le nom d’André Madore pour la première année. André Papineau avait annoncé la nouvelle l’année dernière. Il s’agit d’une manière d’immortaliser les 47 ans de dévouement pour les jeunes hockeyeurs de Brossard d’André Madore, décédé le 7 juin 2017, qui a longtemps été le président de l’Association du hockey mineur de Brossard (AHMB).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des