Actualités
Culture

Une troisième visite du chef du Bloc à Longueuil

mercredi le 15 septembre 2021
Modifié à 13 h 54 min le 15 septembre 2021
Par Ali Dostie

Yves François Blanchet, Martin Champoux (Drummond) , Nathalie Boisclair et Denis Trudel (Photo: Le Courrier du Sud - Denis Germain)

Pour une troisième fois depuis le début de la campagne électorale, le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet a fait un saut à Longueuil le 15 septembre, sur un terrain où la lutte s’annonce serrée.

Accompagnés des candidats Denis Trudel (Longueuil–Saint-Hubert) et Nathalie Boisclair (Longueuil–Charles-LeMoyne), Yves-François Blanchet a livré un point de presse à saveur culturelle au parc St.Mark, plaidant pour redonner vie au défunt projet de loi C-10.

Il demande aux chefs néodémocrate et libéral, Jagmeet Singh et Justin Trudeau, de s’engager, en cas de gouvernement minoritaire, tout comme lui, à faire adopter un projet de loi identique à C-10 qui viserait à protéger et promouvoir la culture québécoise, le contenu francophone et les créateurs de la province.

Rappelons que le projet de loi C-10 soumettait les géants du Web à la Loi sur la radiodiffusion. Il n’a pu être adopté en raison du déclenchement des élections.

«Tant que le prochain gouvernement est minoritaire, le Bloc québécois constate que trois des quatre partis en Chambre appuient toujours le défunt projet de loi C-10 ainsi que les amendements cruciaux amenés par le Bloc sur la protection du français et la production de contenu francophone», a-t-il signifié.

«En cas de gouvernement minoritaire libéral, le Bloc exige que Justin Trudeau s’engage à déposer un projet de loi identique à C-10 dès la première occasion, a-t-il poursuivi. Le Bloc réitère qu’il sera prêt à faire adopter rapidement un tel projet de loi.»

Si le parti d’Erin O’Toole forme un gouvernement minoritaire, le Bloc déposera un projet de loi identique à C-10.
Selon le ministre sortant du Patrimoine Steven Guilbeault, les pertes mensuelles du secteur culturel sont évaluées à 70 M$ sans l’adoption du projet de loi C-10, fait valoir le parti.

M. Blanchet s’engage également à faire pression pour imposer à hauteur de 3% les revenus des géants du Web.

«La dernière fois que le Bloc a tendu la main aux Libéraux, ils ont attendu trois semaines avant de bouger, retardant d’autant l’adoption de C-10. C’est ce délai des libéraux, combiné au déclenchement de leurs élections, qui fait en sorte que C-10 n’est pas en vigueur au moment où on se parle», a-t-il déploré.

De chaudes luttes à prévoir

Selon les projections du site 338Canada du 14 septembre, Libéraux et Bloquistes sont au coude à coude dans Longueuil–Saint-Hubert (37% chacun) et Montarville (38% vs 39%). Dans Longueuil–Charles-LeMoyne, la députée sortante Sherry Romanado bénéficie d’une mince avance (37%) sur la bloquiste Nathalie Boisclair (34%).
 

 

(Photo: Le Courrier du Sud - Denis Germain)

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous