La troupe Les Audacieux se distingue grâce à un film sur la santé mentale

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
La troupe Les Audacieux se distingue grâce à un film sur la santé mentale
La troupe Les Audacieux, fondée en 2017. (Photo : Gracieuseté)

ARTS. Le troupe de théatre Les Audacieux existe depuis à peine un an. Pourtant, en si peu de temps, les huit comédiens amateurs ainsi que leur «coach» et metteure en scène, la comédienne Sonia Quirion, ont réalisé un court-métrage, présenté au Festival du film Au contraire puis aux Rencontres vidéo en santé mentale de Paris.

Le court-métrage LUI a été présenté au public au Musée des Beaux-arts de Montréal, en octobre dernier, dans le cadre du Festival les Films au contraire, qui vise à faire une place aux personnes souffrant de maladie mentale et à sensibiliser le public.

Le film présente le parcours d’un homme qui, à la suite d’un accident, développe une psychose et entreprend ensuite une démarche pour s’en sortir.

Le récit est inspiré d’un écrit de l’un des membres de la troupe, Jean-Claude Tremblay. «Il a écrit un de ses épisodes de psychose. Notre comédienne et metteure en scène Sonia Quirion a adoré le texte! Elle trouvait que ça donnait de l’espoir», explique Francine Voyer, membre de la troupe.

En collaboration avec la réalisatrice Geneviève Bourassa, Sonia Quirion a dirigé le projet auquel tous et chacun a contribué. Le film a été tourné en deux jours. «Nous avons tout fait, jusqu’à confectionner les accessoires, illustre Mme Voyer. On est très fiers.»

Jean-Claude Tremblay est ainsi devenu rôle principal de sa propre histoire. Ce dernier a été très impliqué dans tout le processus du film, jusqu’au montage.

Une image extraite de la bande-annonce de LUI.

Toute la troupe a aussi fait des exercices et ateliers afin de perfectionneur leur jeu.

«La première partie a été tournée au Bocal [lieu de répétition de la troupe], en noir et blanc. La deuxième partie, c’était en couleurs, au jardin de la Croisée de Longueuil. C’est très lumineux. Ça illustre le parcours du personnage», mentionne Lisiane Saudmont, présidente de la troupe.

C’est dans une volonté de sensibiliser la population à la santé mentale et à ce que vivent ceux qui en souffrent, mais aussi afin de montrer le pouvoir de l’éveil par les arts que les Audacieux se sont lancés dans le projet.

Après le succès remporté au festival du film Au contraire, Sonia Quirion a présenté le film aux Rencontres vidéo en santé mentale de Paris, où et il a été sélectionné. «Elle a reçu de très bons commentaires sur le film, sur notre approche, qui était différente de la leur», commente Francine Voyer.

Mme Quirion et les Audacieux se sont aussi fait proposer un projet d’émission de radio internationale, qui rallie pas moins de 30 000 abonnés par mois. «Chacun d’entre nous aura dix minutes. L’intérêt est de donner un droit de parole, de livrer des témoignages. On veut donner espoir à ceux qui nous écoutent», souligne Francine Voyer.

Le film a été également été présenté à Longueuil, au Bocal, dans le cadre d’un spectacle. La projection était suivie d’une pièce prépare par les acteurs, où chacun avait composé un texte. L’un abordait le viol, un autre intégrait une partie d’un écrit de Félix Leclerc, l’un se titrait <@Ri>Accroche-toi<@$p>.

«Ç’a été très émouvant. On sent que ç’a beaucoup plu au public, se remémore Mme Saudmont.

Journée-bénéfice

La troupe organise une journée-bénéfice qui permettra d’amasser des fonds pour mener à bien leurs projets, notamment leur participation à la radio.

La journée sous le thème de la Saint Valentin se tiendra le 11 février, au 4040, montée Saint-Hubert. La troupe espère attirer 150 personnes.

Durant la matinée, il sera question d’interprétation des rêves, par le biais d’une conférence et d’ateliers. Un dîner spaghetti sera ensuite servi. En après-midi, un conte sur l’amitié, des chansons, des démonstrations de bols tibétains, la lecture de poèmes ainsi que de la musique autochtone sont au programme.

Des prix de présence, des cadeaux et des tirages sont aussi prévus.

Pour réserver: 450 443-0786. Pour faire un don : 970, rue Joliette app. 203 J4K 4V9.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires