Tuerie en Nouvelle-Écosse: drapeaux en berne à Brossard et Saint-Lambert

Tuerie en Nouvelle-Écosse: drapeaux en berne à Brossard et Saint-Lambert
(Photo : Gracieuseté)

Les villes de Brossard et Saint-Lambert ont mis en berne les drapeaux de leur l’hôtel de ville respectif pour témoigner leur solidarité envers la population néo-écossaise.

La mairesse de Brossard Doreen Assaad, les membres du conseil municipal et le personnel de la Ville transmettent leurs sincères condoléances aux familles et aux proches touchés par la tragédie.

«Le drame qui s’est déroulé en Nouvelle-Écosse au cours de la fin de semaine marquera la mémoire collective au pays, a commenté Mme Assaad. Alors que les Canadiens d’un océan à l’autre combattent un ennemi invisible, nous sommes attristés que ces communautés résilientes aient à faire face au deuil et à l’inexplicable.»

Une vigie virtuelle aura lieu le 24 avril, à 19h, sur Facebook.

La mise en berne des drapeaux à Saint-Lambert est décrit comme un «geste symbolique condamne cet acte excessif et d’une violence extrême. Par le fait même, il vise à faire preuve de solidarité envers toute la communauté néo-écossaise affectée par ce triste événement. Malgré la distance, il est impossible de rester insensible devant de tels événements d’une rare violence».

À la demande du maire Pierre Brodeur, les drapeaux resteront en berne jusqu’à la fin de la pandémie et la reprise des activités, afin de marquer le caractère exceptionnel de la situation. (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des