VIDÉO – Un antiquaire ressuscite l’ancienne église de Howick

Par Mario Pitre
VIDÉO – Un antiquaire ressuscite l’ancienne église de Howick
Érick Ouellet et ses collaborateurs travaillent depuis trois mois à restaurer l’ancienne église de Howick. (Photo : Denis Germain)

L’ancienne église de la paroisse Saint-Sacrement à Howick (1909) connaît une formidable résurrection depuis quelques mois, alors que l’antiquaire Érick Ouellet travaille à y aménager sa boutique La Chaise rouge.

« Le printemps dernier, j’ai appris que la Fabrique de Sainte-Martine mettait l’église en vente », raconte Érick Ouellet, qui a mis sur pied La Chaise rouge il y a une quinzaine d’années avec sa conjointe, Josée. « Malheureusement, elle est décédée l’automne dernier d’un cancer fulgurant. En l’espace de 4 mois, c’en était fait. La Chaise rouge, c’était notre projet à nous deux. »

Depuis 6 ans, leur boutique était installée à Beauharnois. Aussi, la mise en vente de l’église du village de Howick est apparue comme un signe. « Y’a rien qui arrive pour rien dans la vie, dit-il. L’église est en assez bon état, je veux la garder la plus intacte possible, je ne veux pas la dénaturer », explique l’antiquaire.

Projet d’équipe

Érick Ouellet a pris possession de l’immeuble patrimonial en juin dernier. C’est entouré d’une petite équipe d’amis et collaborateurs qu’il a entrepris son chemin de croix. « Oui je suis seul dans La Chaise Rouge, par contre, j’ai une excellente équipe qui m’entoure, jamais je ne pourrais réaliser ce projet sans un entourage exceptionnel », tient-il à mentionner.

Au fil des semaines, on a transformé le système de chauffage du mazout au gaz naturel, entrepris l’aménagement des étalages, en plus de repeindre le plancher en rouge, « notre marque de commerce. »

L’entrepreneur a aussi mis en vente une trentaine de bancs d’église qui ont rapidement trouvé preneur dans la région. « Je tenais à ce qu’ils soient vendus à des gens de la région. Les gens sont très attachés à ce lieu et voulaient en conserver un petit morceau. »

D’ailleurs, plusieurs paroissiens sont venus à sa rencontre et se sont dit heureux que l’église ne soit pas abandonnée et puisse connaître une seconde vie. Il a d’ailleurs été décidé de reprendre la tradition de faire sonner les cloches de l’église, chaque vendredi à 18h. « La réaction est très forte, même chez les jeunes familles », assure-t-il.

La transformation de l’ancienne église comportera un volet éducatif et communautaire. (Photo Denis Germain)

Par ailleurs, en accord avec la Fabrique, la transformation de l’ancienne église comportera un volet éducatif et communautaire. Des écrans y seront installés pour illustrer des scènes de la vie rurale et urbaine de même que de l’information sur l’histoire régionale.

La nouvelle boutique La Chaise rouge ouvrira officiellement ses portes le samedi 10 octobre. Pour l’occasion, une exposition de voitures antiques prendra place sur le site. Les visiteurs auront aussi l’occasion de découvrir la vaste collection d’objets antiques, dont plusieurs objets religieux dont La Chaise rouge se fait une spécialité. « Les gens ont délaissé les églises mais n’ont pas abandonné leur foi », constate le propriétaire.

 

L’église Saint-Sacrement de Howick
-Construite en 1909
-Possède une orgue Casavant Opus 39
-Restaurée en 1984 pour le centenaire de la paroisse
-Dernière messe célébrée le 28 décembre 2019
-Pouvait accueillir environ 150 personnes

La Chaise rouge
-A vu le jour à Sainte-Martine
-À Beauharnois depuis 6 ans
-Objets religieux, meubles canadiens et américains
-Plus de 50% des ventes de raquettes traditionnelles sur E-Bay

Les cloches de l’église sonnent à nouveau, chaque vendredi à 18h. (Photo Denis Germain)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires