COVID-19
Actualités

Un aréna transformé en zone chaude pour sans-abri

lundi le 24 janvier 2022
Modifié à
Par Yanick Cyr

ycyr@gravitemedia.com

:L’aréna a été transformé en refuge de zone rouge afin d’éviter toute éclosion d’envergure dans d’autres sites d’hébergement pour personnes en situation d’itinérance. (Photo: Le Courrier du Sud - Denis Germain)

Les sans-abris de Longueuil atteints de la COVID-19 ont désormais un toit exclusif. L’aréna Cynthia-Coull de l’arr. de Greenfield Park est officiellement passée en zone rouge, le 21 janvier. L’immeuble accueillait indistinctement, depuis le 13 janvier, les usagers atteints et non atteints de la COVID-19.

Transformée d’urgence en refuge pour personne en situation d’itinérance lors de la fermeture forcée de la Halte du Coin – un refuge communautaire –, l’installation sportive peut accueillir une cinquantaine de ces personnes vulnérables. 

En cas de besoin, l’endroit pourrait offrir jusqu’à 200 lits. 

Le lieu devient le plus important site d’hébergement d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance en Montérégie et «demeurera ouvert tant que les besoins le justifieront», indique la Ville de Longueuil. 

(Photo: Le Courrier du Sud - Denis Germain)

À leur arrivée, les usagers doivent se soumettre à un protocole d’accueil, qui consiste en une période d’isolement supervisée par des infirmières et des intervenants psychosociaux. Cette période d’isolement est d’une durée d’au moins cinq jours, parfois davantage, selon le statut vaccinal des bénéficiaires et de la persistance, ou non, de leurs symptômes.

Logés, nourris et soignés

Dès leur arrivée à l’aréna, la subsistance des bénéficiaires est assurée par les CISSS de la Montérégie Est et Centre, qui ont retenu les services de traiteurs. Des collations sont également offertes – barres tendres, yogourts, compotes, fruits et café - afin de leur permettre de patienter jusqu’au repas suivant. 

Les vestiaires sportifs de l’endroit leur sont ouverts afin qu’ils puissent se doucher et y faire un brin de toilette. Ils peuvent aussi avoir accès à des services de santé en cas de besoin.

La conversion de l'aréna Cynthia-Coull est une mesure extraordinaire pour faire face à toute éventualité […] en cas d’éclosions additionnelles dans des refuges.

Les CISSS de la Montérégie

(Photo: Le Courrier du Sud - Denis Germain)

Des gestionnaires des CISSS de la Montérégie-Est et de la Montérégie-Centre veillent au bon déroulement des activités quotidiennes. Un service de surveillance est notamment assuré par la Santé publique.

L’aréna était inutilisé en raison des mesures sanitaires imposées par le gouvernement pendant la pandémie de COVID-19.

Nécessité est mère… d’adaptation
La mobilisation de toutes ces ressources et cette offre de services découlent d’une situation d’urgence, qui a poussé la Ville de Longueuil et les CISSS de la Montérégie à voler au secours du milieu communautaire. 

Aux prises avec une éclosion de COVID-19 au sein de son personnel, la Halte du Coin, qui occupe les locaux de l’église Notre-Dame-de-Grâce dans l’arr. du Vieux-Longueuil, s’est vu forcer de fermer abruptement ses portes, le 13 janvier dernier.

C’est à ce moment que l’aréna Cynthia-Coull a été transformé en refuge. Jusqu’au 20 janvier, elle accueillait une clientèle mixte: atteinte et non atteinte de la COVID-19. Mais, par souci de sécurité, l’endroit est officiellement passé en zone rouge.

Pendant la crise du 13 janvier, la Ville avait redirigé ces personnes en situation d’itinérance, mais non atteintes de la COVID, vers la halte-chaleur de la station de métro de Longueuil et des autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL) stationnés dans l’aire P2 de l’endroit.

D’autres sans-abris avaient pu, quant à eux, être recueillis par l’Abri de la Rive-Sud, une autre ressource communautaire. 

Toujours durant la convalescence des employés de la Halte du Coin, la Ville a ouvert les portes du centre communautaire St Mark, situé dans le parc du même nom, pour garder ces gens au chaud pendant la journée. L’endroit a été fermé le 18 janvier en raison de la réouverture de la Halte du Coin.

Dans cette mobilisation auprès de la population itinérante, la Ville de Longueuil souligne également le travail de collaboration de nombreux partenaires, dont la Casa Bernard-Hubert, la Table Itinérance Rive-Sud, la Table régionale des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie et la Croix-Rouge.

(Photo: Le Courrier du Sud - Denis Germain)

Dernières nouvelles