Culture

Un auteur de Saint-Lambert remporte un prix

le jeudi 08 septembre 2022
Modifié à 9 h 32 min le 08 septembre 2022
Par Hélène Gingras

hgingras@gravitemedia.com

Lors de la remise du prix Bernadette-Renaud, de gauche à droite: Hugo Léger, finaliste pour Les devoirs d’Edmond , Linda Amyot, présidente de l'Association des auteurs de la Montérégie, Jean-François Sénéchal, récipiendaire du prix avec Les avenues et Maryse Pagé, finaliste pour le Rap pour violoncelle seul. (Photo: gracieuseté)

Jean-François Sénéchal, de Saint-Lambert, a remporté le prix Bernadette-Renaud 2022 pour son oeuvre intitulée Les avenues, dans le cadre des Grands prix du livre de la Montérégie 2022.  Ce prix, remis deux fois l'an par l'Association des auteurs de la Montérégie, vise à récompenser un.e auteur.e de fiction jeunesse. 

Les membres du jury ont souligné que «le style frappe par la simplicité des mots qui parviennent à évoquer autant».

Chris, son personnage principal, est déficient intellectuel. Il a besoin des gens qui l’entourent, mais eux aussi ont besoin de lui. Il s’agit donc d’un équilibre inattendu, où chacun comble un manque, et où se glisse la bienveillance faisant défaut à notre monde individualiste.

«Chris et son microcosme sont criants de vérité. Le thème de la parentalité hors norme est vu sous des angles nouveaux, ont également souligné les membres du jury formé de Roxane Brouillard (auteure et bibliothécaire),
Sophie Michaud (chargée de cours en littérature jeunesse à l’Université du Québec à Trois-Rivières) et  Mélanie T.Lauzon (animatrice culturelle en bibliothèque). Récit qui ne rate rien de l'évolution des protagonistes à travers l'abandon, les deuils et l'acceptation. L'auteur offre des questions plutôt que des morales rassurantes.»

Son livre a été publié sous les éditions Leméac jeunesse. (Photo: gracieuseté)

Jean-François Sénéchal, anthropologue de formation, rédacteur et scénariste, a obtenu plusieurs reconnaissances dans le monde littéraire pour ses œuvres jeunesse. Il a mis cinq ans à écrire la trilogie se terminant par Les avenues. Ses romans abordent souvent les thèmes de l’exclusion et des inégalités. L’auteur voit en la littérature un outil d’éveil à une justice sociale.

Ses livres dépassent les frontières du Canada. L'Italie a acheté les droits des trois tomes de sa trilogie. La France et la Grèce ont pour leur part acheté les droits du Boulevard, son premier tome. Son second s'intitule Au carrefour.

Dernières nouvelles