Un vent de renouveau souffle sur la Fondation Hôpital Charles-Lemoyne

Un vent de renouveau souffle sur la Fondation Hôpital Charles-Lemoyne
Benoît Lemieux

GOUVERNANCE. C’est avec un grand enthousiasme que la Fondation Hôpital Charles-LeMoyne accueille cinq membres au sein de son conseil d’administration et annonce la nomination d’un nouveau président.

Le 15 septembre, Benoit Lemieux a été élu à la tête du conseil d’administration de la Fondation. Impliqué depuis 2011 auprès de l’organisme, M. Lemieux poursuit une tradition familiale vieille de plus d’une décennie.

«Mon père m’a initié à la philanthropie en m’amenant avec lui lors de différents événements-bénéfice. Je lui disais : “Continue de t’impliquer, je vais t’aider. Plus tard, je prendrai ta relève.” Et c’est ce que je fais aujourd’hui en acceptant la présidence de la Fondation. J’honore la mémoire de mon père, décédé il y a maintenant quatre ans, et j’applique son héritage philanthropique», explique Benoit Lemieux, président de Gestion immobilière BCL, à Saint-Lambert.

Cinq nouveaux administrateurs

Cinq nouveaux membres se sont également joints au conseil d’administration. Issus d’horizons aussi divers que stratégiques, les compétences professionnelles de ces administrateurs et leur profond désir d’engagement sont un apport inestimable pour la Fondation qui souhaite emprunter de nouvelles avenues de développement.

«Mon père a la maladie de Parkinson depuis l’âge de 42 ans. Au cours des 26 dernières années, il a bénéficié à plusieurs reprises des soins prodigués à l’Hôpital et de l’appui de la Fondation. Pour cette raison, j’ai un attachement particulier envers ce centre de soins et la Fondation qui lui permet de faire toujours plus. Aussi, lorsque mes employés de l’usine de Saint-Hubert ont besoin de soins, c’est vers l’Hôpital Charles-Le Moyne qu’ils se tournent. C’est donc un établissement essentiel pour lequel j’ai envie de m’engager», explique Nathalie Brisson, présidente et directrice générale des Laboratoires Confab, dans l’arr. de Saint-Hubert.

«J’aurais voulu être médecin! Je suis finalement devenu comptable… Puisque mes trois enfants sont nés ici et que mon bon ami Benoit Lemieux m’a approché pour devenir secrétaire-trésorier de la Fondation, j’ai y vu l’opportunité d’allier mes compétences professionnelles à mon attirance pour le domaine médical», raconte Dominic Deslandes, associé, Raymond Chabot Grant Thornton.

«Puisse que je suis natif de la Rive-Sud, l’Hôpital Charles-Le Moyne fait partie de mon entourage depuis toujours. Je trouve important que cet établissement ait une pérennité ainsi qu’une offre de soins et services de qualité. Je sais que la Fondation participe activement à la réalisation des objectifs de l’Hôpital et j’espère pouvoir apporter ma contribution!», explique pour sa part Réjean Junior Fortin, vice-président marketing et communications, Biron Groupe Santé, à Brossard.

«Je suis un p’tit gars de la Rive-Sud. J’ai passé la moitié de ma vie à Candiac. J’ai fréquenté l’Hôpital Charles-Le Moyne bien avant qu’il ne devienne aussi grand! Lorsque Benoit Goudreault m’a approché je devais faire un choix: renouveler mon mandat dans un autre organisme ou m’engager à la Fondation. J’ai finalement choisi la Fondation parce que j’ai la conviction profonde que mon implication fera une différence pour améliorer les soins spécialisés sur la Rive-Sud», dit Charles Gauvin, vice-président opérations et technologies, Distech Controls, à Brossard.

«Le domaine médical me tient beaucoup à cœur puisque ma femme et ma sœur sont médecins. À travers elles, je vois quotidiennement l’engagement des équipes de soins auprès des patients. M’assurer que l’aspect juridique de la Fondation soit conforme, c’est ma façon à moi d’encourager leur travail si dévoué!», indique M? Jean-Luc Couture, associé, Therrien Couture Avocats, à Brossard.

La Fondation envisage avec beaucoup d’enthousiasme l’arrivée de ces recrues dont les qualités professionnelles n’ont d’égal que leur désir de s’impliquer. Nous leur souhaitons la bienvenue parmi nous!

(Source: Fondation Hôpital Charles-LeMoyne)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des