Culture

Une chorale lambertoise organise un concert pour saluer son chef et soutenir l’Ukraine

jeudi le 05 mai 2022
Modifié à 15 h 34 min le 04 mai 2022
Par Lilian Largier, Initiative de journalisme local

redactioncd@gravitemedia.com

Le prochain spectacle de la Société chorale de Saint-Lambert sera sans doute chargé en émotions, à la fois concert d’adieu rendant hommage à son chef Xavier Brossard-Ménard, ainsi que geste solidaire envers les Ukrainiens récemment arrivés dans la région.

Le concert prévu le 14 mai à 19h30, en l’église catholique de Saint-Lambert, sera ainsi le dernier de M. Brossard-Ménard, qui s’est joint au premier chœur centenaire du Québec en 2015.

Les 50 choristes amateurs entonneront notamment l’hymne national ukrainien, L’Ukraine n’est pas morte, en présence de nouveaux arrivants ou d’Ukrainiens de la région.

Un hymne dont les paroles semblent ancrées dans le présent : «Ni la gloire ni la liberté ne sont mortes en Ukraine, la chance nous sourira encore […]».

«Malgré les délais courts, nous voulions saluer la communauté ukrainienne de Saint-Lambert et de la Rive-Sud, garder allumée cette flamme et notre intérêt pour eux, leur dire que nous sommes là», affirme Louise Rousseau, la présidente de la Société chorale de Saint-Lambert.

La chorale a choisi d’inviter pour cette soirée des personnes inspirantes comme Huguette Letendre, de l’organisme Entraide Saint-Lambert, ainsi que Marta Zybko, une bénévole d’origine polonaise qui participe à l’envoi de dons en Ukraine.

Départ d’un chef talentueux et aimé

Xavier Brossard-Ménard est un chef de renom et aussi clarinettiste chambriste, qui a fait ses études musicales à l’Université de Montréal, au Conservatoire de Milan et celui d’Amsterdam. 

Actuellement en voyage pour diriger l’Orchestre philharmonique du Maroc, il a annoncé en début d’année qu’il quittait l’ensemble vocal pour prendre une autre direction et se lancer dans des projets à l’étranger.

«Notre spectacle printanier est devenu le concert d’au revoir à notre chef, explique Mme Rousseau. Nous avons voulu faire les choses en grand avec un répertoire à la hauteur de l’évènement.» 

«Nous perdons une personne avec de grandes compétences musicales. Nous l’adorons.»
-Louise Rousseau, à propos du chef Xavier Brossard-Ménard

Actif malgré tout

Le groupe musical était en pleine croissance en 2019 avec des représentations prestigieuses prévues avec l’Orchestre classique de Montréal à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal et à la Maison symphonique de Montréal. 
La COVID a tout chamboulé et l’organisation a dû mettre sur pied des représentations diffusées sur Internet ou des concerts de Noël sur les ondes de Télévision Rive-Sud.

«Nous sommes restés très actifs durant la pandémie, précise Louise Rousseau. Normalement, hors COVID, nous avons trois grands concerts par an. Nous avons préféré attendre et c’est en mars que nous avons repris les répétitions, avec en ligne de mire ce concert du mois de mai.»

 

Programmation de choix

Le chœur interprétera le Gloria de Vivaldi (que le chef a dirigé à l’âge de 16 ans), le Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré, l’Ave Verum de Mozart puis l’hymne ukrainien.

Il sera accompagné par un quintette à cordes, l’organiste Benjamin Kwong et la soliste Janelle Lucyk.

Les billets sont en vente à la librairie Le Fureteur ou en ligne. Pour en savoir plus : https://choralesaintlambert.com