Une élève du collège Durocher parmi les finalistes canadiens du concours Voix de la Poésie

Une élève du collège Durocher parmi les finalistes canadiens du concours Voix de la Poésie

Ghada Charki, au centre, a remporté la première place du concours de poésie au collège Durocher et a été sélectionnée parmi 10 000 jeunes canadiens pour participer à la grande finale du concours Les Voix de la poésie.

Crédit photo : Gracieuseté

CONCOURS. Ghada Charki, 17 ans, sera en route vers Toronto mardi pour tenter de remporter la finale du concours Les Voix de la Poésie. L’élève du collège Durocher a été sélectionnée parmi plus de 10 000 jeunes issus de partout au Canada, ayant gagné le concours de récitation de poèmes classiques et contemporains dans leur établissement, puis soumis une vidéo de leur talent en ligne.

Ghada avait d’abord épaté camarades et enseignants lors de sa prestation devant sa classe, en mars. En lisant quelques jours plus tard deux poèmes de son choix face à un plus large auditoire, elle avait été désignée comme grande gagnante de son école. La jeune fille a ensuite suivi le processus du concours en soumettant une vidéo de récitation de trois poèmes d’auteurs francophones. Elle a alors eu la joie d’apprendre qu’elle faisait partie des 24 finalistes canadiens qui monteront sur la scène du théâtre Isabel Bader, à Toronto, entre le 17 et le 20 avril. Un prix de 25 000$ attend les neuf lauréats du concours.

Une révélation

L’adolescente du collège Durocher est plus motivée que jamais à l’approche de cette finale nationale sur scène; elle s’entraîne d’ailleurs assidûment pour la remporter.

Celle qui est passionnée d’écriture et rédige des textes «sentimentaux, romantiques et revendicateurs» depuis qu’elle est toute jeune explique pourtant que l’idée de participer à un concours de poésie ne l’attirait guère au départ.

«Je n’étais pas vraiment intéressée par la poésie avant cette année, explique Ghada. Mais avec notre professeur, depuis la rentrée, nous avons abordé la poésie de façon plus moderne. Les thématiques m’ont beaucoup touchée, comme le droit des femmes ou les revendications sociales. Et puis quand j’ai commencé à lire et à découvrir de nouveaux auteurs, ç’a été une révélation, je suis vraiment tombée en amour avec la poésie! J’aime l’esprit créatif et la liberté que l’on peut prendre avec les mots.»

La jeune fille, qui se définit comme féministe et engagée, s’essaie désormais à l’écriture poétique.

«Aujourd’hui je suis motivée à fond, lance Ghada. J’aimerais ça gagner et être à la première place. J’ai d’ailleurs versé une larme quand j’ai su que j’étais finaliste. C’est aussi une grande fierté que de faire les choses par moi-même. Pour le concours, je pense que ce qui est important, c’est de savoir s’approprier le poème tout en laissant une place importante à l’auteur.»

Nouvelle génération d’amoureux de la poésie

Au cours de la grande finale à Toronto, les finalistes,  de 3e année de secondaire jusqu’au cégep, s’affronteront dans les épreuves de qualifications française, anglaise et bilingue; participeront à des ateliers d’écriture; se produiront lors d’un cabaret micro ouvert; et s’engageront dans une chasse au trésor sur le thème de la poésie dans les deux langues officielles à travers la ville lors de L’épreuve de force épique du Toronto poétique.

Des personnalités du milieu poétique jugeront les performances des élèves, soit Éric Charlebois, Liz Howard, Canisia Lubrin, Pierre Nepveu, Adam Sol et Erika Soucy. Les neuf meilleurs concurrents et concurrentes se disputeront les titres de grands champions des sections anglaise, française et bilingue.

«Depuis que nous avons lancé le concours en 2010, les poèmes sur notre site ont été lus plus de huit millions de fois! Plus de 250 000 étudiants ont appris un poème par cœur, affirme le directeur des Voix de la poésie David Smith. Plus de 4000 enseignants ont créé un compte pour utiliser nos ressources éducatives en ligne. Notre mission est de créer une nouvelle génération d’amoureux de la poésie.»

À noter qu’une autre jeune résidente de Longueuil et étudiante du cégep Saint-Laurent, Charlie Rivard, participera à cette grande finale et tentera de remporter le grand prix.

Rens.: La finale sera diffusée en direct sur le site de l’organisme www.lesvoixdelapoesie.com

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
ELMAHI Mohamed Recent comment authors
ELMAHI Mohamed
Invité
ELMAHI Mohamed

Bonne courage ma belle nièce…😊