Une étudiante d’Édouard-Montpetit se démarque dans le milieu de l’entrepreneuriat

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Une étudiante d’Édouard-Montpetit se démarque dans le milieu de l’entrepreneuriat
Maëva Anastase (Photo : Gracieuseté)

Une étudiante en soins infirmiers du cégep Édouard-Montpetit, Maëva Anastase, a été nommée étudiante entrepreneure du mois de février par l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec (ACEEQ). La femme de 30 ans a récemment lancé son entreprise, Mumbox, qui propose des coffrets de produits d’esthétique québécois spécialisés.

Mme Anastase fait partie du club d’entrepreneurs étudiants du Cégep. Celle qui est également mère de deux enfants offre des produits «bons pour la santé des femmes et de leurs bébés», mentionne l’ACEEQ par voie de communiqué. Parmi ceux-ci, des crèmes, des masques faciaux, des sérums et des vernis.

«Cette étudiante a su se dépasser et développer des qualités de leader qui font d’elle, aujourd’hui, une entrepreneure accomplie», soutient également l’Association.

«Je suis vraiment fière!, lance la femme de 30 ans via un communiqué du Cégep. Avec la pandémie qui a retardé le lancement du projet et ma vie personnelle qui a pris un tournant, ça fait vraiment du bien.»

Maëva Anastase s’est inscrite en Soins infirmiers en janvier 2019, après avoir fait des études en comptabilité. Cela faisait déjà quelques mois qu’elle pensait à créer une gamme de produits d’esthétique pour les femmes enceintes et nouvelles mères.

«Le shower de mon deuxième enfant, en mai 2018, c’est ce qui a créé l’étincelle, explique-t-elle. Je me suis rendu compte que les gens ne savent pas quoi offrir à la mère, à part un bouquet de fleurs. C’est également complexe puisque plusieurs produits sont contre-indiqués en raison des ingrédients qu’ils contiennent.»

«Un modèle inspirant»

Grâce à sa participation au Défi entrepreneurial : Propulsez votre avenir, duquel elle était l’une des trois finalistes en 2020, Maëva Anastase bénéficie du mentorat de TEC Canada, spécialisée dans l’accompagnement de dirigeants d’entreprise.

«Ma mentore, Sophie Babeux, me fait réfléchir à des étapes auxquelles je n’avais pas pensé, soutient Maëva Anastase. Cette approche de mentorat est primordiale pour que je puisse mener mon entreprise là où je veux.»

«Cette étudiante est un modèle inspirant pour tous les étudiants souhaitant développer des projets novateurs», souligne le directeur du Cégep Sylvain Lambert.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires