Une heure pour construire un robot

Par Stagiaire
Une heure pour construire un robot
Les jeunes du Centre d’art de Préville construisent des robots. (Photo : Jean Laramée - Le Courrier du Sud)

Les jeunes inscrits au camp de jour du Centre d’art de Préville de Saint-Lambert ont assisté mardi à un atelier de robotique donné par l’entreprise montréalaise Robot In A Can. Cette introduction d’une heure a permis aux jeunes de fabriquer, de programmer et de faire fonctionner un robot.

Alexandre Somma de Robot In A Can anime l’atelier de robot. (Photo : Jean Laramée – Le Courrier du Sud.

L’activité a rassemblé une centaine de jeunes répartis en quatre groupes. Il y avait deux projets durant cette introduction : construire un robot, et activer une fusée qui s’élève à une centaine de mètres dans les airs. Les deux projets utilisent un microcontrôleur conçu par l’équipe de Robot In A Can.

Le Centre d’art de Préville ne veut pas en rester là. Dès l’automne, le Centre veut offrir aux jeunes des cours de robotique d’une durée de 9 à 10 semaines, en collaboration avec Robot In A Can. «On va être les seuls à offrir ce type de cours-là sur la Rive-Sud», confie Véronica Thomas, directrice générale par intérim du Centre d’art de Préville.

Des activités variées pour les jeunes

Outre cet atelier de robotique, le camp de jour comporte de nombreuses autres activités. Les cours offerts sont l’art (dessin, peinture, caricature), la musique (guitare, piano, violon, ukulélé), la danse, le théâtre, les échecs, les arts martiaux et l’escrime.

Ces cours s’adressent aux enfants de 5 et 6 ans (pour les initiations) et de 7 à 14 ans. Le camp de jour accueille environ 180 enfants à la fois, pour une durée de deux semaines. Il y aura deux autres séjours durant l’été (du 15 au 26 juillet, et du 29 juillet au 9 août).

Fondé en 1974, le Centre d’art de Préville propose des cours d’arts et de musique aux enfants et leurs parents. Les formations sont bilingues, et leur coût se veut accessible. Des bourses sont aussi disponibles pour les parents moins fortunés.

Pour plus d’informations : 450-671-2810, info@centrepreville.org ou le http://centrepreville.org/fr

 

Des petits robots montréalais

Le projet Robot In A Can est né en 2014. Benjamin Douek, l’instigateur du projet, explique qu’il veut réutiliser et recycler des objets électroniques depuis qu’il a 15 ans. L’objectif de Robot In A Can est avant tout pédagogique.

Il est possible de commander en ligne une trousse pour fabriquer un robot à la maison. Le logiciel pour programmer le robot est disponible en ligne, et permet d’activer le robot à partir d’un ordinateur ou d’un téléphone intelligent, et de le faire fonctionner sur un réseau sans fil.

Renseignements : robotinacan.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des