Une pétition est lancée contre le projet de reconstruction de 12,8 M$

Une pétition est lancée contre le projet de reconstruction de 12,8 M$
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

POLITIQUE. Des citoyens de Longueuil ont lancé aujourd’hui une pétition réclamant l’abandon du projet de reconstruction de la passerelle de Normandie, évalué à 12,8 M$.

L’administration St-Hilaire a récemment accordé le contrat pour l’exécution des travaux de reconstruction de la passerelle. Une décision qui a suscité la grogne d’une partie de la population de Longueuil, la dépense étant plus du double que le montant initialement établi par la Ville.

La valeur de la passerelle détruite par un camion à l’hiver 2015 était d’environ 2,3 M$.

«Nous sommes contre le projet tel que proposé par l’administration, en raison de son prix faramineux, et non contre le concept de rebâtir une passerelle à cet endroit, a affirmé le chef de l’opposition et président de l’arr. de Greenfield Park, Robert Myles, qui invitent les citoyens à signer la pétition. À plusieurs reprises, nous avons demandé des précisions quant à l’origine de l’écart entre le montant établi par la Ville et les montants des soumissions. Nous n’avons jamais obtenu de réponse.»

Avant de lancer son deuxième appel d’offres au mois de novembre dernier, la Ville a effectué des modifications architecturales et structurales aux plans et devis afin de permettre une plus grande flexibilité au chapitre des matériaux à utiliser. Ces modifications ont fait gonfler le coût du projet.

«Les citoyens se plaignent souvent que les taxes municipales à Longueuil sont trop chères et je leur réponds que la passerelle de Normandie est un exemple patent de l’origine du problème», estime Robert Myles.

La reconstruction de la passerelle devrait commencer le mois prochain et se terminer en octobre.

La pétition est disponible sur le site www.petitions24.net

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des