Une résidente de Saint-Hubert offre du bonheur sucré aux femmes en difficulté

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Une résidente de Saint-Hubert offre du bonheur sucré aux femmes en difficulté
Les desserts ont été congelés, puis emballés. (Photo : Gracieuseté)

En ce temps de crise, les cadeaux se font parfois plus rares, mais les gestes de générosité se multiplient. Dans la région, le dernier en lice a été posé par une entrepreneure de l’arr. de Saint-Hubert. Les femmes qui bénéficient des services du Chaînon ont reçu plus de 500 douceurs sucrées, concoctées par Christiane Tremblay, propriétaire de l’entreprise Scones d’ici.

Les centaines de scones aux saveurs d’orange et canneberge, chocolat blanc et framboise ou pomme et cannelle, entre autres, ont été livrées à deux établissements de l’Association d’entraide le Chaînon à Montréal, le 14 avril. Chacun a été congelé et n’avait qu’à être cuit au four sur place. Leur production artisanale a nécessité près de sept heures de travail, explique Mme Tremblay.

Christiane Tremblay a livré 500 scones à l’Association d’entraide Le Chaînon, le 14 avril.

«Je voulais apporter un peu de chaleur à ces femmes qui vivent des situations épouvantables, confie la donatrice qui fabrique d’ordinaire des milliers de scones par mois. J’ai eu la chance d’être bien entourée au cours de ma vie, mais ce ne sont pas toutes les femmes qui sont outillées comme je l’ai été.»

Ses gâteries ont fait le bonheur des résidentes, qui les ont dégustées rapidement, raconte la directrice générale de l’organisme.

«Les desserts sont toujours très populaires auprès des femmes, explique Linda Beauparlant. C’est la première fois que nous avions des scones à offrir.»

Puisque les bénévoles sont moins nombreux à se présenter dans les cuisines depuis le début de la pandémie, ceux en place n’ont plus le temps de cuisiner des desserts. En temps normal, ils sont plus de 200 à donner un coup de main au Chaînon.

«C’est une source de réconfort fortement appréciée. Mme Tremblay a été très généreuse», ajoute la directrice générale.

Plus de 80 000 repas sont servis par année aux femmes en difficulté dans la région de Montréal.

 

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
rachelLouise Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Louise
Guest
Louise

Quelle magnifique action. C’est un geste tres honorable, humain et d’une grande générosité. Bravo

rachel
Guest
rachel

Bravo Madame Tremblay!! tout mon admiration et courage!!