Victime d’un accident à vélo, Sharon Partridge critique un réseau «mal aménagé pour les cyclistes»

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
Victime d’un accident à vélo, Sharon Partridge critique un réseau «mal aménagé pour les cyclistes»
Le carrefour giratoire à l'intersection de la rue Riverside et du boul. Simard, à Saint-Lambert (Photo : Denis Germain - Le Courrier du Sud)

Le 1er juillet, Sharon Partridge a été heurtée par une voiture alors qu’elle traversait à vélo le carrefour giratoire situé à l’intersection de la rue Riverside et du boul. Simard, à Saint-Lambert. Elle pointe du doigt le réseau cyclable «mal aménagé» et la méconnaissance de certaines règles de sécurité routière comme causes de sa mésaventure.

«Je roulais avec mon conjoint sur la piste cyclable menant de Longueuil à Brossard, raconte la Longueuilloise. Quand je suis arrivée à la hauteur du carrefour giratoire, je me suis arrêtée. Le véhicule qui se trouvait dans la première voie s’est immobilisé pour me laisser passer, mais la conductrice de la voiture qui se trouvait dans la deuxième voie, que je n’ai pas vue, ne m’a pas vue elle non plus et ne s’est pas arrêtée avant de s’engager dans le carrefour.»

Sharon Partridge (Photo: Denis Germain – Le Courrier du Sud)

Heurtée par le véhicule, la cycliste s’est retrouvée au sol après avoir été projetée sur quelques mètres. Conséquences: six points de suture au-dessus de l’œil droit et de nombreuses ecchymoses et douleurs, entre autres du côté droit du corps mais également au mollet et à l’épaule gauche.

«Une chance que la voiture a touché l’arrière de mon vélo et pas ma jambe, laisse tomber Sharon Partridge. Et une chance que je portais mon casque.»

Changements réclamés

«Le carrefour giratoire est un endroit bien connu pour être dangereux pour les piétons et les cyclistes, soutient Sharon Partridge. Quelques semaines seulement avant mon accident, une amie de Saint-Lambert me disait de faire attention à cet endroit.»

La cycliste souligne entre autres le fait que le carrefour étant situé juste avant l’accès à la route 132, les voitures y accélèrent souvent «avant d’embarquer sur l’autoroute». Elle déplore également que peu d’automobilistes soient au courant des règles de sécurité routière à appliquer dans un carrefour giratoire.

«Il faut faire des changements pour rendre le carrefour giratoire plus sécuritaire, comme ajouter un panneau d’arrêt, de la signalisation lumineuse pour démontrer le passage piétons/cyclistes et de la peinture jaune au sol», poursuit Mme Partridge.

«Le carrefour giratoire aide sûrement la fluidité des voitures, mais à quel prix?»

– Sharon Partridge

Elle ajoute que plusieurs portions du réseau cyclable de la Rive-Sud sont mal aménagées pour les cyclistes.

«Idéalement, il faudrait faire une voie cyclable de l’autre côté de la 132, comme ce qui a été fait entre Longueuil et Boucherville, au lieu de nous faire passer sous la 132 en arrivant à Saint-Lambert.»

 

Six accidents avec blessés

Le carrefour giratoire à l’intersection de la rue Riverside et du boul. Simard a été inauguré en décembre 2017, en remplacement d’une intersection avec des feux de circulation classiques.

«Une attention particulière dans la conception du carrefour a été faite dans le but d’améliorer la mobilité active, affirme la Ville de Saint-Lambert dans un courriel envoyé au Courrier du Sud. Des passages pour les piétons et les vélos légèrement en retrait, des feux lumineux clignotants à détection de mouvement et un marquage permanent et texturé au sol ont été installés. À l’heure actuelle, rien ne nous laisse envisager que cette intersection, qui est très achalandée surtout l’été, soit plus dangereuse qu’une autre.»

Au Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), on indique que depuis 2018, six accidents avec blessés et sept accidents matériels se sont produits dans ou près du carrefour giratoire. Un seul des six accidents avec blessés – soit celui de Sharon Partridge le 1er juillet – impliquait un vélo.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
LiliannearnoJeanette Paul Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jeanette Paul
Guest
Jeanette Paul

Je le trouve assez mal fait pour les autos aussi!

arno
Guest
arno

Des signaux lumineux pourraient être ajoutés mais pas de stop, cela casserai tout l’intérêt du giratoire qui favorise la fluidité. Après si personne regarde correctement c’est normal d’avoir des surprises. Un carrefour à feux est bien plus dangereux. Enlevez moi ces lignes et flèches et lignes blanches qui dérangent plus qu’autres choses et formez le grand publique à l’utilisation de ces carrefours.

Lilianne
Guest
Lilianne

En Floride, quand t’approche un passage piétonale important, comme c’est le cas ici, beaucoup plus en avans, des grands signes sont ecrites dans l’asphalt, indiquant clairement l’approche de lieu respectif. C’est une idée.
Merci, Sharron, de partager ton mauvaise expérience; peut-être l’histoire va faire réagir les personnes en charge de la sécurité des cyclists (et des piétons).