VIDÉOS – Exploitation sexuelle : la Maison Kekpart lance deux capsules-choc

Geneviève Michaud

Alors que l’exploitation sexuelle des jeunes est en hausse partout à travers la province, la Maison Kekpart, qui œuvre auprès des jeunes de Longueuil depuis près de 40 ans, a récemment créé une nouvelle offensive pour sensibiliser les jeunes et leurs parents.

À l’aide de deux capsules-choc, la Maison Kekpart souhaite démontrer la façon dont les recruteurs, clients et abuseurs tendent leurs filets avec les victimes, tout d’abord en les faisant tomber amoureuses d’eux, en leur faisant vivre une vie de princesse, puis en les isolant.

«Au final, tu finis que tu n’as plus d’amies, peut-on entendre dans l’une des vidéos. C’est là qu’il est trop tard…T’es juste rendue une poupée montée à son image.»

Réalisées grâce à la collaboration des jeunes de la Maison Kekpart, les capsules seront présentées dès janvier aux élèves de 3e et 4e secondaire ainsi qu’aux classes de jeunes à risques ou en difficultés d’apprentissage dans différentes écoles des Centres de services scolaire Marie-Victorin et des Patriotes. Les milieux où les jeunes risquent de se faire recruter seront également ciblés.

Le projet a été chapeauté par les Productions Gaspard et commandité par les studios MELS.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires