Actualités

La Maison de l’Accueil aimerait ouvrir ses portes d’ici août 2023

mardi le 05 octobre 2021
Modifié à 11 h 41 min le 06 octobre 2021
Par Michel Hersir

(Photo : Pixabay)

Si tout se déroule comme prévu, la Maison de l’Accueil pourrait ouvrir ses portes d’ici le mois d’août 2023. C’est notamment ce qui est ressorti de la mise à jour du projet, présentée au cours d’une conférence de presse du comité de la Maison de l’Accueil le 4 octobre. À terme, le projet entend servir de pôle de services sociocommunautaires dans le futur centre-ville de Longueuil.

À LIRE ÉGALEMENT : Le projet de la Maison de l’Accueil va bon train

Un des éléments du projet, le centre de la petite enfance (CPE) de l’Attrait mignon, a été approuvé par le ministère de la Famille le 23 août. Ce dernier a donné 24 mois pour que le CPE prenne forme et pour qu’il puisse accueillir les 80 nouveaux enfants, dont 20 poupons.

Ainsi, le comité voit ce 23 août 2023 comme une cible pour que la Maison de l’Accueil ait pris forme et commence à offrir ses services.

Rappelons que pour le moment, l’emplacement du projet n’a pas encore été confirmé, outre qu’il sera dans le futur centre-ville de Longueuil et qu’il devra être à distance de marche de la station de métro. Le président du conseil d’administration provisoire Luc Barsalou a par ailleurs précisé que c’est l’une des étapes qui devra être discutée avec la prochaine administration municipale de Longueuil.

«Un dialogue a été amorcé avec chacun des candidats à la mairie à propos de l’appui potentiel qu’ils pourraient accorder à la Maison de l’Accueil et tous semblaient ouverts, en tenant compte des limites financières et politiques de la Ville», mentionne-t-il.

M. Barsalou souligne que l’acquisition d’un terrain de 20 000 pieds carrés ainsi que l’accompagnement de la Ville dans l’établissement d’un montage financier sont deux conditions de succès pour le projet.

Financement de 151 000$ sur deux ans

Au cours de la conférence, le comité a également souligné avoir reçu un financement de 151 000$ sur deux ans de la part du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS).

Ce montant lui a été octroyé afin de l’aider à travailler la mobilisation citoyenne.

«On sait que la Maison de l’Accueil est un lieu qui ne veut pas faire de dédoublement, qui offrira des services en direct et beaucoup de référencements. C’est pour ça que ça demande une très grande mobilisation autour de ce projet», indique Élise Tessier, directrice générale de l'organisme Alliance carrière travail et secrétaire du conseil d’administration provisoire de la Maison de l’Accueil.

Elle ajoute que plusieurs idées de projet avaient été soumises lors d’une rencontre avec le public et que le financement servira notamment à donner suite à ces propositions.

La Maison de l’Accueil a une forme juridique depuis le 8 juillet dernier et son assemblée générale de fondation aura lieu le 30 novembre. Alors qu’une autre rencontre citoyenne est prévue pour l’hiver 2022, le comité se dit optimiste quant à la suite du projet.

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous