Actualités
Politique

Catherine Fournier veut un office de consultation publique à Longueuil

mardi le 11 mai 2021
Modifié à 10 h 35 min le 11 mai 2021
Par Geneviève Michaud

Voulant miser sur l’écoute, l’ouverture et la transparence «afin de rebâtir et accroître la confiance de la population» et favoriser la participation citoyenne, Catherine Fournier et la Coalition Longueuil souhaitent mettre sur pied un office de consultation publique. À LIRE AUSSI : Catherine Fournier veut faire de la politique différemment «Je serai une mairesse à l’écoute des citoyens, avance la candidate. C'est ce qui a cruellement manqué ces dernières années, alors que la population a eu l’impression de se faire imposer des décisions sans être entendue et sans avoir accès aux informations permettant de mieux comprendre les fondements derrière les décisions.» La nouvelle formation propose ainsi qu'une instance permanente de consultation publique soit créée, comme celles que l'on retrouve à Montréal et dans d'autres municipalités. «Cet organisme paramunicipal formé de commissaires indépendants nommés par la Ville mènera notamment des consultations sur tout sujet demandé par le comité exécutif, le conseil municipal ou l’un des conseils d’arrondissement, incluant des règlements ou des projets particuliers», explique Catherine Fournier. Au terme de chaque consultation, le rapport contenant les recommandations de l'organisme sera par la suite publié et rendu disponible au terme de chaque consultation. «Ainsi, les décisions de la Ville pourront être prises sur la base d'un travail mené de concert avec les citoyens et les experts, affirme la candidate. C'est certes une question de confiance, mais aussi d'adhésion et de cohésion. Avec la mise sur pied de cette nouvelle instance, on pourra voir venir les questions plus sensibles et ainsi éviter l'enlisement des débats.»

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous