Distraction 2020 : opération concertée des policiers de la province

Photo de Yanick Michaud
Par Yanick Michaud
Distraction 2020 : opération concertée des policiers de la province
Au cours des opérations visant à sensibiliser sur la distraction au volant, les policières et les agents ont appris que plus du tiers des conducteurs avaient déjà entendu parler de la campagne « Pas de cell au volant, c’est gagnant ! » (Photo : Courtoisie MRC Beauharnois-Salaberry)

La distraction au volant est l’une des principales causes de collisions mortelles ou avec blessures graves au Québec.

En ce sens, les services de police du Québec seront aux aguets au cours des prochains jours. En collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec et Contrôle routier Québec, ils uniront leurs efforts afin de conscientiser les conducteurs aux dangers liés à la distraction au volant. Le tout dans le cadre de l’opération nationale concertée Distraction 2020.

Ainsi, de nombreuses opérations policières se tiendront du 18 au 24 septembre sur l’ensemble du territoire du Québec. Le tout afin d’intervenir auprès des conducteurs distraits par l’utilisation d’un cellulaire, d’un appareil électronique portatif ou d’un écran d’affichage.

Des risques de collisions qui augmentent

Il est nécessaire de rappeler que la distraction au volant réduit l’attention et la concentration du conducteur. Elle augmente les risques d’être impliqué dans une collision. Ce comportement problématique accroît aussi les risques de commettre d’autres infractions au Code de la sécurité routière, car les yeux quittent la route le temps d’un instant. Il est effectivement prouvé que texter en conduisant à une vitesse de 90 km/h équivaut à traverser un terrain de football les yeux fermés.

Aussi, un conducteur distrait pourrait ne pas voir jusqu’à 50 % de l’information présente dans son environnement. Il regarde sans voir ce qui se passe. Ainsi, la distraction au volant, c’est comme conduire les yeux bandés, ou semi-bandés.

Déjà des activités dans la région

D’ailleurs, des actions se sont amorcées au cours des derniers jours dans la région. Le samedi 12 septembre, le Service de Police de Châteauguay, assisté des agents Sécuri-Parc de la MRC, procédait à un exercice de sensibilisation sur l’interdiction du cellulaire au volant. Il s’agissait d’un prélude à la tenue de l’Opération nationale concertée.

Pour l’occasion, on a ainsi déployé sur le terrain, à l’angle du Chemin St-Louis et de la rue Saint-Joseph, ainsi que sur le boulevard Cadieux, à Beauharnois, la campagne de sécurité routière « Pas de cell au volant, c’est gagnant ! ».

Dans le cadre de ces 3 heures d’opération policière de sensibilisation, pas moins de 800 automobilistes et quelque 1200 usagers de la route, en incluant les passagers des véhicules, ont été sensibilisés aux répercussions du port du cellulaire au volant. Il s’agit de l’attribution d’une amende de 489 $ et l’accumulation de 5 points d’inaptitude au permis de conduire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires