Initiative Appuyer les communautés noires : Denis Trudel réclame que les demandes soient réévaluées

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
Initiative Appuyer les communautés noires : Denis Trudel réclame que les demandes soient réévaluées
Le député Denis Trudel (Photo : Facebook)

Bien que le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada Ahmed Hussen ait convenu que la réponse fournie à certains organismes ayant placé une demande de subvention à l’initiative Appuyer les commuautés noires du Canada était «complètement inacceptable», le député Denis Trudel réclame que les demandes de deux organismes de Longueuil soient revues par les fonctionnaires d’Emploi et Développement social.

Rappelons que Chrismene Joseph et Crispin Mbaya, qui dirigent deux organismes de Longueuil, ont été choqués d’apprendre il y a environ une semaine que leur demande respective de subvention à l’initiative était refusée parce que leurs organismes ne sont pas dirigés par des personnes s’identifiant comme noires.

«Je vous demande d’exiger des employés de votre ministère qu’ils réévaluent la demande de ces deux organismes selon un processus rigoureux et qu’ils n’hésitent pas à les contacter pour dissiper quelque doute que ce soit, indique le député de Longueuil–Saint-Hubert, dans une lettre adressée au ministre Hussen. Ces organismes font un travail remarquable auprès de leurs communautés dans Longueuil. Ils méritent certainement d’être reconnus et encouragés.»

Selon les informations recueillies par le bureau du député, les demandes de subvention placées par CÉSUMAS et le programme Sentier de l’espoir de l’église pentecôtiste Christ-Roy respectent tous les critères de l’initiative.

Lancée au printemps 2020, l’initiative Appuyer les communautés noires du Canada vise entre autres à fournir des fonds afin d’améliorer les lieux de travail et les espaces communautaires, en offrant des subventions d’un maximum de 100 000$ pour l’achat de matériel et d’équipement ou pour la rénovation et la modernisation de locaux.

Pour être admissibles, les organismes devaient démontrer qu’ils sont dirigés par des personnes noires, soit les postes de direction et la structure de gouvernance, et qu’ils appuient les membres de la communauté noire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires