Actualités
Politique

La Coalition Longueuil promet qu'elle respectera l'autonomie des arrondissements

jeudi le 20 mai 2021
Modifié à 9 h 40 min le 20 mai 2021
Par Geneviève Michaud

La Coalition Longueuil et sa chef Catherine Fournier s'engagent à respecter l'autonomie des arrondissements si elles accèdent à la mairie de Longueuil. Elles promettent ainsi la suspension provisoire du règlement interdisant les feux extérieurs au bois pour permettre la tenue d'une vaste consultation publique. «Je suis une femme qui mise sur l'écoute et la proximité, affirme la candidate à la mairie. Longueuil est une grande ville, composée de trois arrondissements aux particularités différentes, et j'entends être une mairesse qui considérera avec sérieux les idées des citoyens de tous les arrondissements. Surtout, je tiendrai compte de leurs positions si elles sont différentes de celles exprimées par d'autres. C’est le type de leadership dont les gens de Longueuil ont soif et c'est exactement ma façon de faire de la politique.» Une position qui rejoint la vision des candidats de la Coalition pour les districts Des Maraîchers et d'Iberville de l'arr. de Saint-Hubert Jean-François Boivin et Alvaro Cueto. «En 2021, il est nécessaire que l’administration en place à l’hôtel de ville de Longueuil en soit une qui prenne en compte les différences des arrondissements, croit M. Boivin. Nous voulons être respectés et que notre voix soit considérée dans les décisions de la Ville. Une vraie consultation de la population et une écoute active des élus d’arrondissement sont la clé de ce respect.» «L’adoption du règlement interdisant les feux extérieurs au bois divise la population et n’a pas fait l’objet d’une réelle consultation publique au préalable, donne en exemple M. Cueto. Il faut de la rigueur dans le processus. Si notre équipe est élue lors des élections municipales du 7 novembre, nous suspendrons le règlement de manière provisoire afin de donner un mandat au nouvel Office de consultation publique, un autre de nos engagements phares.» L'Office aurait ainsi le mandat de consulter la population de tous les arrondissements ainsi que plusieurs experts, pour ensuite recommander une position au conseil municipal. «Une consultation publique indépendante permettra de favoriser l'adhésion et de trouver le bon équilibre dans ce dossier en nous permettant de considérer les avis de la population et des experts, tout en tenant compte de nombreux facteurs, dont celui de l'autonomie des arrondissements, qui est à la base du pacte fondateur de notre grande Ville», conclut Catherine Fournier.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous