Le consortium pour la déconstruction du pont Champlain est choisi

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Le consortium pour la déconstruction du pont Champlain est choisi

La société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) a annoncé jeudi que le consortium Nouvel Horizon St-Laurent – formé des entreprises Pomerleau et de Delsan-A.I.M. Environmental Services – sera en charge des travaux de démolition de l’ancien pont Champlain.

Une partie des composantes du pont seront réutilisées dans de nouvelles infrastructures municipales, pour des projets urbains ou des œuvres d’art publiques, ou transformées dans des centres de recyclage à travers le Québec.

«La déconstruction du pont Champlain s’inscrira dans l’histoire du Québec comme l’un des projets d’infrastructure les plus uniques en son genre» a mentionnée la ministre fédérale de de l’Infrastructure Catherine McKenna.

«Nous souhaitons que ce projet soit mené de façon exemplaire, suivant les grands principes de développement durable», a ajouté de son côté la première dirigeante de la PJCCI Sandra Martel.

Le coût du projet sera dévoilé vers la fin du mois d’avril. La PJCCI dévoilera plus de détails au cours des prochaines semaines, lorsque l’échéancier des travaux et les méthodes de déconstruction auront été finalisés.

Le coût du projet de déconstruction, qui comprend entre autres les travaux de déconstruction, les mesures de protection de l’environnement, les programmes de valorisation des matériaux ainsi que de recherche et développement, et l’aménagement des rives à la fin du projet, est estimé à 400 M$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des