Longueuil: un répit pour payer la taxe de bienvenue, suggèrent les élus indépendants

Longueuil: un répit pour payer la taxe de bienvenue, suggèrent les élus indépendants
Les élus indépendants, à l’arrière, Jacques Lemire, Jean-François Boivin et Steve Gagnon, et à l’avant, Jacques E. Poitras, Nathalie Boisclair et Jonathan Tabarah (photo prise en janvier 2020) (Photo : Gracieuseté)

Les élus indépendants demandent à l’administration de la Ville de Longueuil d’évaluer la possibilité d’accorder un délai supplémentaire pour le paiement du droit de mutation immobilière, communément appelé taxe de bienvenue.

«Plusieurs citoyens ont perdu leur emploi ou ont vu leur nombre d’heures de travail fondre au cours les
derniers jours. C’est pourquoi nous demandons à la Ville de Longueuil de faire preuve de compréhension
envers ceux qui éprouvent des difficulté», fait valoir le conseiller municipal Steve Gagnon.

Bien que Longueuil ait déjà annoncé le report de l’échéance des paiements de taxes municipales, rien n’a été indiqué quant à la taxe de bienvenue. «Il s’agit d’un très gros montant, particulièrement en ces temps difficiles pour les familles », soutient Jacques Lemire.

Les conseillers indépendants espèrent ainsi que Longueuil emboîte le pas d’autres villes comme Saint-Basile-le-Grand, Mercier et Sorel-Tracy.

«Je pense que c’est une excellente suggestion et que les membres du comité exécutif vont sérieusement
examiné cette possibilité», a signifié Nathalie Boisclair.

Les autres conseillers municipaux sont Jean-François Boivin, Jacques E. Poitras et Jonathan Tabarah.

Opposition: écho semblable

L’opposition officielle a aussi questionné l’administration municipale quant à d’autres mesures fiscales qui pourraient être mises en place pour soutenir les citoyens.

Le report de la taxe de bienvenue serait une forte demande exprimée aux élus de l’opposition par la population. (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des