Opinion – Tournages dans le Vieux-Longueuil : la Ville répond

Opinion – Tournages dans le Vieux-Longueuil : la Ville répond
Cette résidence du Vieux-Longueuil, dont seulement le vestibule et l’extérieur apparaissent à l’écran, a été choisie notamment pour sa similarité avec les maisons du quartier Saint-Sacrement de Québec, où se déroule l’action de la série Discussion avec mes parents. (Photo : Ali Dostie - Le Courrier du Sud)

La Ville de Longueuil souhaite répondre à une lettre d’opinion rédigée par un citoyen de Longueuil parue dans l’édition du Courrier du Sud du 6 octobre. Dans ce texte, il était question que les tournages sont devenus une véritable plaie dans l’arr. du Vieux-Longueuil et que les équipes de production ne respectent pas les droits des citoyens en empiétant sur les terrains privés sans permission et en utilisant les bacs à ordures des citoyens. Il est question également de difficultés à se stationner et à circuler dans le secteur.

Depuis 2017, soit l’année de création du Bureau virtuel du cinéma et de la télévision de la Ville, la tenue de tournages à Longueuil est en constante progression. La Ville a accueilli plusieurs productions à titre de lieu de tournage qui choisissent Longueuil grâce à la réputation de choix qu’elle s’est bâtie dans le milieu de la télévision et du cinéma, aux sites de qualité qui permettent de facilement recréer différents univers et à l’expertise locale qui y est offerte. Rappelons par exemple le tournage de scènes de Maman, j’ai raté l’avion par Disney au parc St. Mark.

Bien que la Ville soit fière que la production cinématographique et télévisuelle soit un secteur économique en plein essor à Longueuil, elle en profite pour rappeler aux citoyens qu’elle s’assure du respect des mesures par l’émission des permis et en désignant un responsable sur les plateaux de tournage. Cette personne veille à ce que les équipes de production respectent les modalités relatives au permis émis. Dans le cas où les agissements de la production vont à l’encontre des mesures, soit à l’encontre des droits des citoyens, le Bureau virtuel du cinéma et de la télévision de la Ville interviendra.

Le Bureau virtuel du cinéma et de la télévision de la Ville a été avisé de la situation relatée dans la lettre de M. Gratton et s’assurera de communiquer avec les maisons de production afin de les sensibiliser à ces problématiques.

Notons également que contrairement aux commentaires reçus, il n’y a pas plus de tournages à Longueuil cette année comparativement à l’année passée. Par contre, considérant que les tournages ont été arrêtés pendant près de 4 mois dus à la pandémie, les tournages ont été concentrés de juillet à octobre, ce qui peut donner l’impression qu’il y a eu plus de tournage cet été.

Ville de Longueuil

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
JF
JF
10 jours

Une vraie blague la Ville de Longueuil !

Tournage d’une publicité pour la saaq près du parc new heaven, pendant près d’une semaine ils ont commencé à faire du bruit certains jours à partir de 7h le matin.

Aucun respect, aucune surveillance, rues bloqués, mon propre stationnement bloqué par des camions…

Kay
Kay
10 jours

Moi c’est plutôt le bruit des « mufflers » en français « silencieux ». Assez ironique. Mon ami policier m’a dit qu’ils ne peuvent rien faire si ça ne pollue pas. Après réflexion, je me suis dis « Mais oui ça pollue! Pollue auditive ».

Westmount, bref toutes les villes bien nantis ont des lois et règlements plus sévères à ce sujet. Ici avec l’arrivée des condos qui poussent comme des champignons, ce sont plusieurs taxes municipales qui entrent donc c’est plus avantageux qu’une seule maison, et bien bref, ce n’est qu’une question de temps avant que ça change. Nous on n’a pas de poids, mais eux en auront. C’est très agressant leur « muffler » et surtout très irrespectueux. Quand ça dérange c’est qu’il y a matière à bouger, à passer à l’action. Mais bon … Souhaitons que la venue de gens plus aisés financièrement sera en notre faveur .

Linda Croteau
Linda Croteau
10 jours

En ce qui ne concerne, la production de la série Alerte était sur ma rue et dans ma cour et tout c’est bien passé. Je dirais même, que tous les gens étaient sympathiques.

Jocelyne Lanthier
Jocelyne Lanthier
10 jours

Pour répondre à cette personne, sachez que les productions cinématographiques ont toujours demandé les permissions nécessaires aux gens qui acceptent de LOUER soit leur stationnement ou autre. De plus, cela fait connaître notre ville.

Chatelle m=Marc
Chatelle m=Marc
9 jours

Il y a des villes qui payeraient cher pour qu on vienne tourner chez elles.

Claude Ferguson
Claude Ferguson
9 jours

Bla Bla Bla… La Ville ne peut s’assurer du respect des modalités de tournage que s’il y a du personnel municipal sur place, à défaut de quoi, les citoyens doivent formuler des plaintes. C’est partout pareil : il y a des équipes de tournage qui sont disciplinées, et d’autres qui ne le sont pas du tout. L’ennui aussi c’est que les bonnes intentions prennent souvent le bord lorsque des ennuis techniques ou des retards surviennent, ou que les équipes de production deviennent trop grandes pour être effectivement contrôlées. Le producteur paie cher les propriétaires des lieux et la ville, mais les maisons avoisinantes n’ont aucune compensation pour les débordements – prévus ou non.

Rééjean Beaudet
Rééjean Beaudet
9 jours

J’aimerais savoir les noms de ceux qui siègent sur « Bureau virtuel du cinéma et de la télévision de la Ville » et comment c’est décidé ?

Denise Desautels
Denise Desautels
8 jours

bravo pour cette publicité