Opinion

Opinions - Cerfs de Longueuil : une lettre de Maxence, 9 ans

le mardi 12 septembre 2023
Modifié à 12 h 56 min le 12 septembre 2023

(Photo: Le Courrier du Sud - Archives)

Chers représentants de la Ville de Longueuil,

Une décision choquante a été prise au parc Michel-Chartrand de Longueuil pour l’abattage de jusqu’à 100 cerfs par la Cour supérieure, faisant suite à une demande de la Ville de Longueuil. 

Je trouve cela démesuré de la part de la Ville de Longueuil. La forêt appartenait aux cerfs et ils étaient là avant nous.

Je pense aux colonies détruites et aux bébés cerfs qui seront abattus et cela me choque énormément. Pour les accidents formés par les cerfs, il pourrait mettre des clôtures ce qui ne serait pas beaucoup plus cher.

Pour le manque de nourriture, je sais que c’est contre mon avis, je ne le pense pas mais pour le manque de nourriture, l’espèce va mourir naturellement s’ils n’ont rien à manger. Le problème serait résolu sans les abattre. Sinon, vous pouvez les déplacer dans d’autres forêts à Longueuil.

En conclusion, la vie d’un humain est aussi importante que la vie d’un animal. C’est comme si on détruisait un village à l’arbalète et qu’on tuait tous les humains.

Maxence McMahon, 9 ans
 

Dernières nouvelles