Philippe Chapleau: pierre angulaire de la brigade défensive du CF

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Philippe Chapleau: pierre angulaire de la brigade défensive du CF
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

HOCKEY. L’impressionnante récolte de 4 buts et 27 passes en 28 matchs du défenseur du Collège Français Philippe Chapleau fait foi de sa fulgurante progression depuis la saison dernière. Celui qui n’a jamais joué au niveau midget AAA occupe actuellement le quatrième rang des défenseurs avec le plus de points de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Le défenseur avait amassé 7 buts et 26 passes en 49 matchs la saison dernière, sa première avec le CF. À mi-saison cette année, il cumule déjà pratiquement le même nombre de points. Le jeune homme de 18 ans a bien conscience de son amélioration.

«Ma progression est venue l’année passée, dit-il. Dans les séries, je voyais déjà une amélioration et ç’a juste continué cette année.»

«Un an d’expérience, ça aide», ajoute-t-il.

Souvenons-nous d’ailleurs que son frère, l’attaquant Vincent Chapleau, a été une des forces de l’attaque du CF de 2015 à 2018. Un rôle que Philippe semble occuper également, mais à la défense.

«Honnêtement, les points, ce n’est pas un objectif que je me fixe, précise-t-il toutefois. J’essaie de juste jouer ma game et les points vont venir avec.»

Le jeune homme a d’ailleurs fort apprécié la saison 2017-2018, alors qu’il a eu l’occasion de porter le même uniforme que son frère pour la toute première fois.

«C’était spécial, admet-il. La transition a été plus facile pour moi avec lui dans l’équipe. Il m’a un peu montré le chemin.»

Tête haute
Philippe Chapleau a réalisé ses deux saisons midget au sein du Collège Français midget espoir; il avait été ignoré par la formation midget AAA de la Rive-Sud, les Riverains du collège Charles-Lemoyne, deux années de suite.

«Ce qui a été difficile pour moi, c’est vraiment la deuxième année midget, se souvient le #10 du CF. Je m’étais cassé le bras au camp; c’est pour ça que les Riverains ne m’avaient pas choisi. Avec le recul, ç’a presque été une bonne chose parce qu’on avait gagné la Coupe Dodge dans le midget espoir et qu’on avait vraiment eu une belle année.»

Après ses deux saisons midget espoir, le Longueuillois s’est joint au CF, où il a été «bien accueilli».

Le défenseur, qui se qualifie comme un joueur intelligent, polyvalent et doté d’une bonne vision du jeu, est fier du chemin qu’il a parcouru jusqu’à maintenant.

«Ce n’est pas vraiment de la vengeance parce que je n’en veux à personne, mais c’est sûr que c’est l’fun d’avoir du succès même si je n’ai pas pris le même chemin que les autres pour me rendre là.»

Nouvel entraîneur
À la fin de la saison dernière, on apprenait que Pierre Petroni tirait sa révérence à titre d’entraîneur-chef du CF après plus de 26 ans de hockey à Longueuil. Il laissait alors sa place à Jean-Philippe Hamel.

«On l’a eu comme assistant, donc on savait un peu à quoi s’attendre, explique Philippe Chapleau. Il parle plus à ses joueurs. C’est sûr que c’est différent de Pierre. Pierre est plus direct, il va droit au but et dit vraiment ce qu’il pense. J-P va plus t’expliquer le pourquoi de la chose.»

À ses 11 premiers matchs, le CF présentait une fiche de 5 victoires et 6 défaites. Depuis, il cumule 16 victoires et 5 défaites; une amélioration drastique.

«Quand Pierre est parti, ç’a laissé un vide, admet le défenseur. Il y a eu une période de transition. Ç’a été un peu plus difficile au début, mais là, ça va vraiment bien.»

La formation longueuilloise peut-elle espérer remporter la Coupe NAPA pour une deuxième année consécutive?

«Selon moi, oui. Je sais que Jean-Philippe a travaillé fort pendant la période des échanges pour aller chercher quelques attaquants pour nous aider.»

À lire aussi: Fin de la période des transactions: Anthony Boucher s’amène avec le CF

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des