Actualités
Sports

(Re)courir le pont Jacques-Cartier, et autres défis, pour la faim

jeudi le 11 novembre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 12 novembre 2021

Anne-Marie Lefebvre, en 2020 (Photo: Gracieuseté)

Pour une deuxième année, la Longueuilloise Anne-Marie Lefebvre s’est lancée le défi de courir le pont Jacques-Cartier aller-retour, chaque jour pendant 30 jours, au profit des Banques alimentaires du Québec. Cette fois, elle n’est pas seule.

Une quarantaine de sportifs de la communauté RencontreSportive, tant sur la Rive-Sud qu’un peu partout au Québec, relèvent actuellement le Défi du cœur au ventre, en s’activant quotidiennement, chacun à sa façon, jusqu’au 28 novembre.

«Cette année, je souhaite que le pont se fasse avec vous via nos défis sportifs respectifs. Peu importe votre discipline, la distance, le nombre de jours effectués, l'intensité, l'idée est que chacun mette l'épaule à la roue au profit de votre santé et celle des plus démunis», affirme Mme Lefebvre, s’adressant aux membres de RencontreSportive, l’entreprise qu’elle a fondée.

L’un s’est par exemple donné comme objectif de faire 1500 minutes de cardio en un mois, un autre, de marcher 160 km. Un coureur de Mont-St-Hilaire veut parcourir 200 km en 30 jours.

Si Anne-Marie Lefebvre réussit son défi – comme l’an dernier –, elle aura couru 270 km en 30 jours. En partant de chez elle, ce trajet quotidien comporte six montées et six descentes.

L’objectif est de récolter un total de 10 000$ pour Banque alimentaires du Québec, et ainsi fournir 30 000 repas à des gens dans le besoin. En date du 11 novembre, plus de 5 400$ ont été amassés.

L’idée d’un tel défi est née l’an dernier, alors que le traditionnel bal bénéfice organisé par RencontreSportive au profit du même organisme n’a pu se tenir comme prévu en raison de la pandémie. (A.D.)

Pour faire un don : rencontresportive.com/fr/defi-du-coeur-au-ventre/

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous