Transport structurant à Longueuil : CDPQ Infra sera en charge des études

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Transport structurant à Longueuil : CDPQ Infra sera en charge des études
(Photo : Capture d'écran - Vision transport en commun 2025)

CDPQ Infra se voit accorder le mandat d’études pour analyser l’implantation d’un mode de transport collectif structurant dans les axes du boul. Taschereau et du prolongement de la ligne jaune. Il prendra le relais du bureau de projets créé à cet effet en novembre 2019.

Ce mandat d’études visera à «identifier la solution optimale pour un projet de mobilité structurant pour la Rive-Sud de Montréal, comme le Réseau express métropolitain (REM) l’est pour la région métropolitaine», indique un communiqué du ministre des Transports publié ce mardi.

Le projet devra s’harmoniser et favoriser l’interconnexion avec les autres modes de transport. Ces analyses, dont les résultats sont prévus pour 2021, détermineront le tracé et le mode de transport à privilégier.

En novembre 2019, le gouvernement avait annoncé la création d’un bureau de projets qui, sous la responsabilité du Réseau de transport de Longueuil, devait se pencher conjointement sur l’implantation intégrée de modes structurants de transport collectif dans l’axe de la ligne jaune et dans celui du boul. Taschereau.

Le travail effectué jusqu’à maintenant par ces équipes servira d’intrants au mandat de CDPQ Infra, filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

«Ce nouveau mandat d’analyse confié par le gouvernement du Québec témoigne de la contribution que peut apporter CDPQ Infra à l’identification de solutions en transport, a soutenu le président et chef de la direction de CDPQ Infra Macky Tall. Nous avons su bâtir une équipe d’experts pour concevoir et réaliser de grands projets d’infrastructures publiques répondant à des besoins concrets des communautés.»

«Jalon important»

La mairesse de Longueuil Sylvie Parent a accueilli favorablement cet autre «jalon important» dans la concrétisation de la vision stratégique du Lien électrique est-ouest (Léeo); projet qu’elle a présenté en février.

Léeo vise à relier le REM, le centre-ville de Longueuil et le cégep Édouard-Montpetit, et ainsi offrir une solution pour réduire l’auto-solo dans les déplacements sur la Rive-Sud.

Les déplacements en voiture se chiffre à 250 000 sur une base quotidienne dans cet axe. Léeo se veut aussi un moyen d’offrir à l’est de la Couronne Sud un accès à un réseau structurant qui sera intégré au REM et au métro.

Mme Parent a salué le gouvernent et CDPQ Infra d’avoir «rapidement adhéré» à cette vision stratégique.

«Longueuil pourra relier des pôles importants d’affaires, d’éducation et de services en santé, a évoqué Mme Parent. Par cet engagement, le gouvernement du Québec fait preuve de leadership en matière d’aménagement du territoire, en accélérant ce projet pour mettre le transport collectif au coeur du redéveloppement urbain.»

La directrice générale de DEL Julie Ethier a aussi souligné cette nouvelle étape vers le développement d’un réseau de transport collectif qui «vient dynamiser notre économie locale et génère des retombées positives pour nos entreprises.

«La mobilité des transports des personnes et des marchandises est une priorité pour la CCIRS. Ce projet structurant appuyé par la Chambre depuis le début est d’une importance capitale pour le développement économique de notre territoire. Il permet d’améliorer la mobilité, de réduire la congestion routière et de redévelopper cet axe majeur sur la Rive-Sud » a pour sa part commenté Richard D’Amour.

«Je suis très heureux de voir l’implication de la CDPQ Infra dans ce dossier. Il s’agit d’un pas de plus dans la bonne direction», a réagi le député de Taillon Lionel Carmant.

«Toute annonce en matière de transports sur la Rive-Sud est la bienvenue», a pour sa part commenté le député de Vachon Ian Lafrenière.

Collaboration du RTL

Le Réseau de transport de Longueuil a assuré qu’il collaborera avec l’équipe de CPDQ Infra, afin que «les avancées des derniers mois des équipes du RTL puissent contribuer au progrès global du projet», a mentionné le président du C.A. Jonathan Tabarah.

«Ce lien viendra répondre aux demandes grandissantes des citoyens de l’agglomération de Longueuil et de toute la Rive-Sud, a-t-il. Ce nouveau lien, combiné à l’arrivée du REM, viendra constituer la nouvelle colonne vertébrale du réseau et permettra de bonifier l’offre de transport collectif sur tout notre territoire.»

À lire aussi: L’opposition demande une consultation

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires