Un conseiller de Saint-Lambert visé par une plainte de harcèlement

Un conseiller de Saint-Lambert visé par une plainte de harcèlement
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Répondant à une question d’un citoyen lors de l’assemblée du conseil de Saint-Lambert du 15 juin, le maire Pierre Brodeur a confirmé qu’une plainte de harcèlement avait été déposé contre un des conseillers de la ville.

À LIRE AUSSI: Saint-Lambert adopte une Politique sur le harcèlement psychologique au travail

Les documents de la séance du conseil municipal de janvier indiquent en effet que la société Altifica avait été mandatée pour enquêter à la suite du dépôt d’une plainte de harcèlement contre un conseiller à la Direction des ressources humaines et des communications. Cette enquête avait conclu qu’il s’agissait bel et bien d’un cas de harcèlement psychologique envers un fonctionnaire municipal.

Mis en demeure par le maire, le conseiller a été tenu de mettre en application les recommandations du rapport et d’ajuster son comportement. Sous recommandation du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du Territoire, le conseiller a également dû écrire une lettre d’excuses au fonctionnaire.

Afin de protéger la vie privée des personnes impliquées, ni le nom du conseiller ni celui du fonctionnaire n’ont été divulgués. (G.M.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des