Sur le chemin des sanctuaires longeant le fleuve

Sur le chemin des sanctuaires longeant le fleuve

Le Centre Marie-Rose

PATRIMOINE. Les Sanctuaires du fleuve, c’est l’union de cinq lieux de culte patrimoniaux longeant le Saint-Laurent. Le nouveau parcours touristique culturel et spirituel se veut une réponse à la volonté des pèlerins, amoureux du patrimoine et touristes de découvrir de nouvelles destinations religieuses.

Les cinq membres du circuit, tous des bâtiments classés monuments historiques, sont le Sanctuaire de Sainte-Kateri-Tekakwitha (Kahnawake), le Sanctuaire Sainte-Marguerite d’Youville (Varennes), l’église Sainte-Famille (Boucherville), la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue et le Centre Marie-Rose (Longueuil). Le nouveau parcours a été dévoilé le 18 mai, au Centre Marie-Rose.

«Il y avait une demande pour de nouveaux lieux. On souhaite donc intégrer d’autres circuits qui existent déjà. Puis, il faut le constater, il y a un renouveau d’intérêt pour les valeurs traditionnelles, religieuses et patrimoniales», relève le président du comité des Sanctuaires du fleuve et coordonnateur exécutif à la cocathédrale, Michel Couturier.

À Longueuil, cette valorisation des lieux de culte s’insère bien dans le pôle historique et patrimonial que constitue le Vieux-Longueuil et que la Ville souhaite faire découvrir grâce au nouveau projet de réaménagement du parc Le Moyne, annoncé récemment.

Sans compter que le musée de la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue a fait peau neuve et sera sous peu accessible à la population.

«Nous invitons la population à découvrir ces trésors tout près de chez nous, qui jouissent déjà d’une belle notoriété», a mentionné Sylvain Bolduc, du Sanctuaire Sainte-Marguerite d’Youville.

Fier de ce nouveau projet, le curé de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue, Christian Rodembourg, s’est dit que «la bien heureuse Marie-Rose et Saint Antoine devaient travailler ensemble pour que tout se mette en place!». Il a remercié toute l’équipe qui permettra la découverte de «ces lieux d’accueil, d’écoute et d’intériorité, qui nous invitent à la paix et la joie».

Une idée tout naturelle

L’idée d’unir ses forces et de réunir les cinq lieux de culte sous un même nom est venue tout naturellement, en juillet dernier, chez les paroisses et congrégations de la région.

«L’idée avait été lancée entre nous [la cocathédrale] et le sanctuaire de Varennes, puis d’autres sont ensuite embarqués dans le projet», explique Michel Couturier. Un comité s’est formé, les réunions se sont succédé, et après une contribution minime de 2000$ par chacun des cinq acteurs du projet, les Sanctuaires du fleuve étaient nés: nom et logo, site web, stratégie marketing et plan de communication à l’appui.

Le comité a «testé le produit. On a parcouru les cinq lieux en une journée: 8 heures!», souligne M. Couturier. Évidemment les touristes pourront effectuer qu’une partie du parcours, en une ou plusieurs visites.

Le projet a également reçu l’appui de Tourisme Montérégie, qui a fourni une aide uniquement quant à la structure et la mise en marché. «La mise en valeur du patrimoine avait été identifiée par Tourisme Montérégie comme une nécessité. Nous vous remercions donc de cette initiative», a souligné Caroline Lebon, déléguée commerce chez l’organisme régional.

Rens.: www.sanctuairedufleuve.com ou Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie: 450 651-8104

Les cinq sanctuaires en quelques mots

Sanctuaire de Sainte Kateri Tekakwitha

Mission jésuite construite en 1720, dans la communauté mohawk de Kahnawake. Elle abrite le tombeau de Kateri Tekakwitha, Amérindienne canonisée en 2012.

Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue

Son architecture néogothique et son dôme de style néobizantin font partie de ses traits distinctifs. Des objets datant du début de la colonie, soit de 1697, sont exposés dans son musée.

Centre Marie-Rose

La Maison de fondation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie regroupe le couvent, la chapelle et le musée ouverts aux visiteurs, qui peuvent également observer le tombeau de la fondatrice Marie-Rose Durocher, à la cocathédrale.

Église Sainte-Famille

Ce bâtiment est situé au cœur de l’une des plus anciennes villes du Québec, la fondation de Boucherville remontant à 1667.

Sanctuaire Sainte-Marguerite d’Youville

Ce sanctuaire est consacré à la première canadienne élevée au rang de sainte. Le lieu rassemble un centre d’exposition, la chapelle funéraire de la basilique Sainte-Anne (1887) et la Maison grise.