De Marie-Prose à Broadway: un spectacle pour découvrir des nouveaux talents

Par Stagiaire
De Marie-Prose à Broadway: un spectacle pour découvrir des nouveaux talents
(Photo : Gracieuseté)

Les chanteurs et danseurs de l’école artistique Marie-Prose de Montréal se produiront à Longueuil le 5 octobre. Le spectacle De Marie-Prose à Broadway reprendra les grands succès de plusieurs comédies musicales.

Le spectacle qui sera présenté au collège Notre-Dame-de-Lourdes offrira huit medleys à partir des classiques de Broadway.

Au programme, on retrouve plus de 60 chansons tirées des comédies musicales Grease, La La Land, Sister Act, Mamma Mia, Disney, The Greatest Showman, Hairspray, ainsi que des grands succès francophones de Don Juan, Starmania et Roméo et Juliette.

«Broadway est un sujet populaire car les gens connaissent les productions», confie le dirigeant-fondateur de l’école Pascal Martineau.

La relève à l’œuvre

L’école Marie-Prose accueille environ 75 élèves de 25 ans et moins, en majorité des filles, qui y étudient le chant, la danse et le jeu.

Pour le spectacle, 16 chanteurs et 8 danseurs ont été sélectionnés, dont Chloé Leclerc, Anissa Essalihi et plusieurs autres talents de la Rive-Sud.

«J’ai choisi les personnes avec qui je voulais travailler, explique Pascal Martineau. Il n’y a pas beaucoup d’occasions pour les jeunes et les artistes moins connus de pouvoir performer sur scène.»

De Marie-Prose à Broadway sera une occasion pour ces jeunes de présenter leur talent sur une scène.

(Photo: Gracieuseté)

Réglé au quart de tour

Pascal Martineau travaille sur ce projet depuis l’automne dernier.

Les medleys qui seront interprétés dans De Marie-Prose à Broadway ont déjà été interprétés dans d’autres spectacles de l’école. Mais cette fois-ci, il y en a davantage pour meubler les 2h15 que durera la production.

Pour le fondateur de l’école, il s’agit de «défoncer les portes et rendre ce travail accessible aux élèves».

L’équipe derrière le spectacle est restreinte. M. Martineau travaille en collaboration avec Myriam Fournier, qui est aussi responsable des aspects vocaux de la comédie musicale.

Les techniques d’interprétation, comme les mimiques et les poses, sont confiées à Édith Cardinal. «C’est très important dans une comédie musicale et c’est souvent négligé» avoue Pascal Martineau.

La danse n’est pas en reste. Les chorégraphies, inédites, sont créées par deux des danseuses de la troupe.

De nombreux bénévoles aideront aussi les artistes dans les coulisses pour les coiffures, les maquillages et les costumes.

Le vent dans les voiles

Pascal Martineau ne veut pas en rester là. «De Marie-Prose à Broadway pourrait voyager ailleurs dans la province» affirme-t-il.

Il compte aussi lancer une nouvelle production en 2020. Ce sera la 8e année de l’école artistique Marie-Prose.

M. Martineau se décrit d’ailleurs ironiquement comme «l’homme de 78 spectacles en même temps».

Outre son passage à Longueuil, la production s’arrêtera à Montréal le 7 septembre et à Terrebonne le 21 septembre.

Rens.: marieprose.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des