Débouté en appel, le policier Patrick Ouellet ira en prison

Ugo Giguère, Initiative de journalisme local
Débouté en appel, le policier Patrick Ouellet ira en prison
Patrick Ouellet (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le policier Patrick Ouellet, reconnu coupable en 2018 de conduite dangereuse ayant causé la mort, devra prendre le chemin de la prison, a confirmé la Cour d’appel dans une décision rendue publique mardi matin.

Le policier de la Sûreté du Québec a causé la mort d’un enfant, lors d’une opération policière, le matin du 13 février 2014, à Longueuil. Alors qu’il effectuait une filature, dans une zone où la limite de vitesse est fixée à 50 km/h, le policier a poussé sa voiture banalisée jusqu’à 134 km/h deux secondes avant d’entrer en collision avec le véhicule d’un père de famille allant reconduire son enfant.

Nicholas Thorne-Belance a perdu la vie lorsque la voiture conduite par son père a été heurtée par le véhicule de Ouellet à l’intersection des boul. Gaétan-Boucher et Davis, dans l’arr. de Saint-Hubert, le 13 février 2014. (Photo : Le Courrier du Sud – Archives)

Sous la violence de l’impact, le gamin âgé de cinq ans a perdu la vie. Les accusations n’avaient toutefois été déposées que plus d’un an plus tard, en mai 2015. Puis, le verdict de culpabilité est finalement tombé en juillet 2018.

Le juge de la Cour du Québec avait prononcé une peine d’emprisonnement ferme de huit mois. C’est cette peine que devra purger Patrick Ouellet à compter de vendredi, selon ce qu’on peut lire dans la décision de la Cour d’appel.

À LIRE AUSSI : Mort de Nicholas Thorne-Belance : le policier accusé

Mort de Nicholas Thorne-Belance : le policier comparaît

Le policier de la SQ de retour en cour le 5 avril

Patrick Ouellet est cité à procès

Mort de Nicholas Thorne-Belance : le policier demande l’arrêt des procédures

Le policier Patrick Ouellet subira son procès

Ouverture du procès de Patrick Ouellet

Les policiers ne sont pas au-dessus des lois, affirme le juge

Mort de Nicholas Thorne-Belance : le policier Patrick Ouellet déclaré coupable

Patrick Ouellet : suggestion commune de 8 mois de détention

L’ex-policier Patrick Ouellet écope de 8 mois de prison

Filature mortelle : Patrick Ouellet déjà libre

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires