Des Mères au front tiennent une Veillée pour la suite du monde

Des Mères au front tiennent une Veillée pour la suite du monde
(Photo : Gracieuseté)

Pendant que les enfants sommeillaient, près de 25 Mères au front ont profité du solstice d’été, le 20 juin, pour se faire entendre, en silence, lors d’une Veillée pour la suite du monde tenue à la tombée de la nuit devant les bureaux de la Direction régionale du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques à Longueuil. Des veillées similaires se sont tenues dans quatorze autres villes aux quatre coins du Québec et au Nouveau-Brunswick, pour exiger une relance verte et juste.

Silencieuses, toutes vêtues de noir, un cœur vert équarri à la poitrine, elles ont lancé un cri du cœur en brandissant des sources lumineuses dans la nuit afin de rappeler aux élus provinciaux et fédéraux qu’elles sont des milliers aux aguets de leurs faits et gestes.

«Nos gouvernements doivent, dès maintenant, viser une relance verte et juste pour l’avenir de tous les enfants. Il y a urgence d’agir», explique Carole Mainville, mère impliquée dans le mouvement citoyen Mères au front-Rive-Sud.

Mères au front/For Our Kids est un mouvement pancanadien décentralisé et diversifié qui rassemble des mères, des grands-mères, et tous ceux et celles qui souhaitent protéger l’avenir des enfants. Leurs actions sont propulsées par le désir d’agir sur différents fronts pour protéger les générations futures et la vie sur terre face à l’urgence climatique et la dégradation des écosystèmes.

(Source: Mères au front)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires