Politique

Deux présidentes de l'arrondissement de Saint-Hubert appuient Catherine Fournier

vendredi le 21 mai 2021
Modifié à 10 h 00 min le 27 mai 2021
Par Geneviève Michaud

La candidate à la mairie de Longueuil Catherine Fournier a reçu deux appuis de taille au cours des derniers jours : ceux de l'actuelle présidente d'arr. de Saint-Hubert Nathalie Boisclair et de sa prédécesseure Lorraine Guay-Boivin. Conseillère du district Vieux-Saint-Hubert-De-La-Savane depuis 2011 et présidente de l'arrondissement depuis 2017, Nathalie Boisclair appuie la démarche de Catherine Fournier au sujet de l’autonomie des arrondissements. «J’accueille sa vision et l’approche qu’elle propose avec beaucoup d’enthousiasme, déclare Mme Boisclair. Elle comprend que le mur-à-mur n’est pas la solution, que les chicanes n’ont plus leur place à l’hôtel de ville, que les gens veulent voir les élus travailler ensemble.» Elle ajoute que comme c'est le cas pour elle-même, la formation d'économiste de la candidate à la mairie lui permettront de mettre en œuvre le plan de relance économique de Longueuil. «Je connais Catherine Fournier depuis plusieurs années. C’est une députée présente et à l’écoute. J’ai pu le constater dans de nombreux dossiers. Les gens de la grande ville de Longueuil ont besoin de ses qualités.» Conseillère municipale pendant plus de 20 ans et présidente de l'arr. de Saint-Hubert de 2009 à 2017, Lorraine Guay Boivin appuie quant à elle sans réserve la candidature à la mairie de Catherine Fournier qui, selon elle, représente «ce dont les gens de Saint-Hubert et de la grande ville de Longueuil ont besoin». Rappelons que le fils de Mme Guay Boivin, l'actuel conseiller indépendant du district des Maraîchers Jean-François Boivin, sera candidat pour la Coalition Longueuil au scrutin de novembre. «Je suis fière d’appuyer Catherine Fournier à la mairie de Longueuil, lance l'ancienne politicienne. Elle représente le renouveau et c’est ce que veut la population! J’ai connu plusieurs maires et je peux vous dire que Catherine a la trempe d’une future mairesse. Elle est là pour écouter les gens, notamment ceux de Saint-Hubert, et j’ai une grande confiance en elle.» Catherine Fournier se réjouit évidemment de recevoir ces deux importants appuis. «Ces deux femmes ont marqué la politique à Saint-Hubert et sont impliquées dans la communauté depuis de nombreuses années, souligne-t-elle. Nous sentons que les gens ont soif de renouveau et de leadership inclusif à la Ville, ce que je promets d’incarner comme mairesse.»

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles