Enfants maltraités : Mario Monette et sa femme recevront leur sentence en mai

Geneviève Michaud
Enfants maltraités : Mario Monette et sa femme recevront leur sentence en mai
Mario Monette lors de son arrestation (Photo : Gracieuseté)

Ayant plaidé coupables à des accusations de voies de fait armées, de séquestration et de menaces envers leurs huit enfants, Mario Monette et Carole Van Houtte devaient connaître leur sentence le 17 février. Tout d’abord reporté au 10 mars, le prononcé de leur sentence n’aura finalement lieu que le 19 mai.

Lors des représentations sur la peine qui ont eu lieu en décembre, la procureure des poursuites criminelles et pénales a réclamé dix ans d’emprisonnement pour le pasteur et entre quatre et six ans pour sa femme, alors que la défense a demandé deux ans de détention dans la collectivité.

Mario Monette et Carole Van Houtte ont été arrêtés en février 2019, à la suite d’une vaste enquête d’un an. Ils faisaient face à 32 chefs d’accusations pour des actes commis sur des victimes d’âge mineur, entre 1974 et 2019.

Mario Monette dirigeait depuis 1982 l’Église biblique baptiste métropolitaine sud, située dans l’arr. de Saint-Hubert.

En plus d’infliger des châtiments corporels à leurs enfants, Monette et sa femme prêchaient et encourageaient les fidèles à faire de même sur leurs propres enfants. Les suspects exerçaient un contrôle psychologique important sur certains membres de l’église.

Avec la collaboration de Philippe Lanoix-Meunier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires