Inégalités fiscales à Saint-Lambert: «nous travaillons là-dessus», dit le maire

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Inégalités fiscales à Saint-Lambert: «nous travaillons là-dessus», dit le maire
Le maire Pierre Brodeur (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

La discorde qui dure depuis quelques mois au conseil municipal de Saint-Lambert s’est poursuivie lors de la séance du 2 juillet. Les «inégalités fiscales» de la municipalité par rapport aux autres villes de l’agglomération ont fait partie des principaux sujets abordés par les conseillers et les citoyens.

À LIRE AUSSI: Mésententes à Saint-Lambert : le conseiller Bernard Rodrigue se dit victime d’intimidation

Saint-Lambert retire le titre de maire suppléant à Bernard Rodrigue

Bernard Rodrigue dénonce certaines façons de faire du conseil de Saint-Lambert

Lors du tour de table des élus, le conseiller Francis Le Chatelier a expliqué qu’il avait proposé une rencontre à ses collègues pour élaborer une stratégie de négociation de la fiscalité avec l’agglomération, rencontre qui lui a été refusée. Ce pourquoi il a voté contre l’autorisation au maire de se prononcer à l’agglomération, en début d’assemblée.

«On m’a dit qu’on me rencontrerait personnellement, mais je tiens à ce qu’on fasse le caucus ensemble, avec le trésorier et le directeur général, et qu’on trouve une solution, a expliqué M. Le Chatelier. Ça ne peut pas être juste le maire qui décide de la stratégie de négociation.»

«Je pense que ça devrait être notre combat commun, a-t-il ajouté. C’est le plus gros gain qu’on peut faire. Ce n’est pas aussi joyeux que de couper des banderoles devant un parc et aussi facile que de prendre des photos, mais c’est notre combat le plus important.»

Ce à quoi le maire a répondu qu’il «existe un comité des finances. Il y a des gens qui président ce comité et j’ai beaucoup de respect pour eux. Quand vous avez des demandes financières, vous transmettez l’information au comité.»

«Quand le maire vous invite à le rencontrer, normalement, vous trouvez le temps pour venir à son bureau discuter et avoir des échanges sereins, a ajouté Pierre Brodeur. L’invitation est toujours là et il me fera plaisir de discuter pour les intérêts supérieurs de Saint-Lambert.»

Une priorité
Une citoyenne s’est également présentée au micro lors de la période de questions afin de faire part de son mécontentement à ce sujet.

«Monsieur le maire, je vous trouve méprisant, a-t-elle dit. Comment se fait-il que depuis que vous êtes au pouvoir, rien n’a changé au sujet de notre quote-part à l’agglomération de Longueuil?»

«Dès que j’ai été élu, la première chose que j’ai mentionnée aux quatre maires de l’agglomération est qu’il fallait améliorer la fiscalité, a répondu M. Brodeur. J’ai toujours dit que Saint-Lambert était pénalisée. Chaque fois qu’il y a une réunion à la table des maires, je parle de la fiscalité.»

«Nous avons une entente qui nous permettrait d’aller chercher 700 000$ en 2019, a-t-il ajouté. Nous travaillons là-dessus.»

M. Brodeur a d’ailleurs rappelé que Saint-Lambert est désavantagée par rapport aux autres villes de l’agglomération qui, elles, ont un parc industriel, ce qui constitue un important revenu de taxes.

«Ça fait six ans que le compte de taxes des habitants de Boucherville est gelé. Il y a une iniquité. Nous, notre handicap, je le répète, c’est qu’on n’a pas de parc industriel. Mes quatre collègues des quatre autres villes ont deux choix quand ils reçoivent le budget de l’agglomération; ils peuvent refiler la facture à leurs résidents ou à leur parc industriel. À Saint-Lambert, on est résidentiel à 98%, donc, la facture est beaucoup plus difficile à accepter. On revendique une meilleure fiscalité, mais je ne peux pas y arriver seul; ça prend la collaboration des autres municipalités.»

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
lise boucher Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lise boucher
Guest
lise boucher

alors pourquoi le maire Brodeur s’est-il retiré des son entrée en pouvoir, des procédures judiciaires et autres, entamées par l’ex-maire de St-Lambert et ceux de St-Bruno et de Brossard pour justement faire en sorte que la fiscalité municipale concernant l’agglomération soit revue sur des bases plus justes pour St-Lambert..(ex: calcul par habitant et services rendus et non par valeur foncière). a défaut d’une véritable et totale défusion…